Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. Ouest-de-l'Île 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, Québec, H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, Québec, H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, Québec, H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, Québec, H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, Québec, H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, Québec, H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Propriétaires immobiliers, avez-vous pensé à l’agriculture urbaine?

Avec le changement climatique, de nouvelles approches pour concevoir les bâtiments ont émergé. Des normes plus strictes en matière d’efficacité énergétique et d’émissions de gaz à effet de serre sont également apparues mais de nouveaux incitatifs ont été introduits pour promouvoir la construction et l’amélioration durable des bâtiments. Aujourd’hui, l’agriculture urbaine fait certainement partie de la solution et connait d’ailleurs une forte croissance à Montréal.  

Après l’arrivée de grands acteurs du secteur de l’agriculture urbaine à Montréal tels que les Fermes Lufa, AquaVerti ou la Centrale Agricole, plusieurs arrondissements, dont Saint-Laurent et Ahuntsic-Cartierville ont d’ailleurs ont décidé d’adapter leurs réglementations pour faciliter l’implantation de projets agricoles dans leurs zones industrielles. Une grande partie des entreprises d’agriculture urbaine commerciale à Montréal est d’ailleurs située dans ces arrondissements. 

Pourtant, de nombreux propriétaires immobiliers se posent encore des questions. Pour y répondre et donner des conseils concrets, le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) a récemment publié un guide pratique, adressé autant aux producteur.trice.s agricoles urbains qu’aux propriétaires voulant accueillir des projets d’agriculture urbaine. 

Les avantages durables de l’agriculture urbaine  

Les deux approches de l'agriculture urbaine en intérieur et sur les toits présentent des avantages durables. Elles contribuent à l'utilisation efficace de l'espace urbain et agissent, quand il y a végétation, comme un filtre naturel pour l'air et améliorer la qualité de l'air environnant. 

L'agriculture en intérieur peut également offrir un meilleur contrôle des conditions environnementales, pour conduire à une utilisation plus efficace des ressources (eau, énergie). L'agriculture sur toit, quant à elle, peut contribuer à l'isolation thermique des bâtiments, réduisant ainsi les besoins en chauffage et en climatisation. On compte en effet une économie d’environ 150 000 $ sur 10 ans pour un espace de 31 000 pieds carrés. Les toits végétalisés absorbent aussi une partie de la chaleur solaire, ce qui aide à réguler la température des bâtiments et à réduire l'effet d'îlot de chaleur en zone urbaine.  

Autres bénéfices non négligeables 

« Que le propriétaire soit public ou privé, il y a de nombreux avantages à accueillir des producteurs urbains dans les espaces inutilisés ou vacants tant au niveau de la qualité de vie qu’économique », explique Kurt Houghton, directeur, services-conseils en financement, PME MTL Centre-Ouest. 

Le guide pratique de AU/LAB donne une liste détaillée d’avantages. En voici quelques-uns : 

  • Augmentation de la valeur de son terrain ou bâtiment ; 
  • Création d’un milieu de vie plus sain pour ses autres locataires ; 
  • Possibilité de créer des synergies industrielles, notamment pour la gestion des matières résiduelles ; 
  • Prolongation de la durée de vie des membranes d’étanchéité de toiture dans le cas d’agriculture sur toit – 2 à 3 fois sa durée régulière. 

Accès à du financement 

Il y a plusieurs sources de financement pour rénover son bâtiment dans le but d’accueillir des entreprises agricoles urbaines, telles que le Fonds Écoleader, géré par PME MTL pour la métropole, les programmes des infrastructures vertes du Gouvernement du Canada et la subvention pour les bâtiments industriels durables de la Ville de Montréal. PME MTL peut vous accompagner à cibler le bon financement et trouver des partenaires pour réaliser votre projet.   

Bien évaluer son espace 

Avant de démarrer un projet, il est essentiel de réaliser une étude de faisabilité du bâtiment et de vérifier auprès de l'arrondissement si celui-ci respecte la réglementation en vigueur. Dans cette étude de faisabilité, il faudra considérer les spécificités naturelles de l’espace selon le type de production considérée, par exemple l’ensoleillement, le facteur éolien pour l’agriculture sur toit, la qualité du sol ou encore le drainage au sol. 

En plus des considérations techniques, il est également important d'évaluer si le projet apporte une valeur économique en confirmant sa viabilité financière et les revenus à venir par rapport aux coûts des aménagements nécessaires. 

Soutien à l'agriculture urbaine

Depuis plusieurs années, PME MTL Centre-Ouest accompagne et finance des entreprises du secteur de l’agriculture urbaine commerciale sur son territoire. Découvrez les financements disponibles.

Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. Ouest-de-l'Île 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, Québec, H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, Québec, H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, Québec, H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, Québec, H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, Québec, H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, Québec, H1E 2Z6
    514 494-2606