Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, (Québec) H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Agatha Boutique : du commerce en ligne à physique

Défi d’entrepreneur | 29 janv. 2020

D’abord un commerce en ligne auquel s’est ajoutée une succursale à Mirabel, Agatha Boutique s’est installée à Montréal à la mi-novembre afin de toucher une plus vaste clientèle. Le magasin d’articles pour bébé a ainsi franchi une étape majeure de sa stratégie de croissance. Son cofondateur explique la démarche ayant mené à sa décision.

Qui a dit que les commerces sur rue n’avaient pas d’avenir? Pour André Malépart, bien au contraire, une succursale de briques et de mortier a plus que jamais sa raison d’être. Avec sa conjointe, il a cofondé en 2012 Agatha Boutique, qui était au départ une plateforme en ligne offrant de petits accessoires pour bébés de 0-2 ans (jouets, peluches, etc.). Toutefois, dans le but de pouvoir vendre des produits tels que des poussettes, sièges de voiture, meubles, etc., il leur a fallu ouvrir une boutique réelle. Ils satisfaisaient ainsi les fabricants de tels articles, lesquels exigeaient du duo qu’il possède aussi pignon sur rue.

Il y aura toujours de la place pour des succursales physiques.

Une succursale a donc été inaugurée à Mirabel en 2014, dans un secteur industriel. « À notre surprise, les clients ont vite commencé à venir en magasin après avoir découvert Agatha Boutique sur le Web, indique André Malépart. Nous avons alors mieux compris la pertinence d’être performants sur le Web et de diriger les consommateurs en boutique, qui devenait alors une destination. Pourtant, je croyais à l’origine que j’allais y servir un client à l’occasion tout en consacrant la majorité de mon temps aux ventes en ligne. »

Prioriser les coûts et l’accessibilité

L’entrepreneur dit avoir vite constaté qu’un point de vente véritable apporte de la crédibilité tout en augmentant l’achalandage sur le Web. « Il y aura toujours de la place pour des succursales physiques, soutient-il. Acheter un vêtement pour bébé en ligne, c’est une chose. Toutefois, quand des parents investissent 1500 $ pour une poussette, ils veulent recevoir des conseils pour faire un choix éclairé. »

Le succès connu à Mirabel a aussi permis aux deux entrepreneurs de constater qu’un commerce de détail pouvait réussir même dans une zone non traditionnelle. Pas surprenant qu’ils aient de nouveau recouru à cette approche quand ils ont décidé d’implanter Agatha Boutique à Montréal, plus précisément sur la rue Devonshire, dans un secteur industriel de Mont-Royal.

Négocier d’égal à égal avec de futurs partenaires plutôt qu’en se percevant comme des gens qui quêtent un privilège.

Pourquoi un tel milieu plutôt qu’une artère commerciale achalandée? « Tout d’abord, le coût d’un bâtiment industriel était plus abordable qu’en milieu commercial. Nos ventes sur le Web nous permettaient d’absorber le tout, ce qui n’aurait pas été le cas sur une rue marchande. Enfin, dans nos critères de décision, l’accessibilité l’emportait sur la visibilité qu’aurait pu nous donner une rue passante. »  

Les deux associés ont exploré différents quartiers et endroits comme Saint-Laurent et Griffintown. Cependant, après des analyses géomatiques, ils ont conclu qu’il était pertinent de s’implanter au cœur de cet axe routier puisqu’un bon nombre de clients provenaient des environs de Montréal et de la Rive-Sud. De plus, ce secteur leur offrait une vaste sélection de locaux.

Irritant ou attribut?

D’autre part, la situation géographique de Mont-Royal leur plaisait grandement. « Elle nous permettait de manière réaliste d’être attrayants à la fois pour les habitants de l’ouest et de l’est de l’île comme pour les banlieusards des deux rives (NDLR : André Malépart signale au passage que des citoyens de la Montérégie visitaient déjà son magasin de Mirabel). De plus, l’accessibilité est facilitée par la proximité des autoroutes Décarie et Métropolitaine. »

Les fondateurs d’Agatha Boutique voient la proximité de grands centres commerciaux comme un atout. « Si un grand centre attire des hordes de consommateurs, nous nous en servons dans nos communications en indiquant aux consommateurs que nous sommes situés tout près. Nous agissons d’ailleurs ainsi à Mirabel pour signaler notre proximité du complexe Premium Outlets Montréal. »

Comment PME MTL a fait la différence pour Agatha Boutique

Un coup de foudre! C’est ainsi qu’André Malépart qualifie sa rencontre et sa relation subséquente avec les spécialistes de PME MTL Centre-Ouest. « Leur contribution a été utile sur le plan monétaire et avec leurs conseils d’affaires. Mais par-dessus tout, ils nous ont aidés à développer une confiance qui s’est avérée très utile lors des rondes de financement. Nous avons alors été en mesure de négocier d’égal à égal avec de futurs partenaires plutôt qu’en se percevant comme des gens qui quêtent un privilège. »

Ces rencontres ont aussi été bénéfiques au chapitre de la perception mutuelle entre les demandeurs et les financiers. « Jadis, le commerce de détail était mal vu en raison de tout ce qu’on lit et entend sur l’avenir en péril de cette industrie. Or, au contraire, nous avons échangé avec des gens qui s’intéressent beaucoup aux commerçants visionnaires ayant ajusté leurs stratégies à la nouvelle réalité. »

De plus, PME MTL a aidé les deux entrepreneurs à cerner des aspects plus faibles dans leur approche. « On nous a soumis un plan de match génial qui nous a tout de suite permis de voir, par exemple, que nous avions sous-estimé les ressources humaines nécessaires pour bien couvrir une boutique avec une telle surface, élément avec lequel nous étions moins familiers. »

--

Agatha Boutique est soutenue par PME MTL Centre-Ouest.

Recevez nos contenus exclusifs par courriel