Défi d’entrepreneur | 12 septembre 2018

Créer un milieu de vie innovant et plurigénérationnel, le défi du Quartier des générations

C’est un espace qui agira à la fois comme maison de retraite et pôle communautaire dans le quartier Ahuntsic. Du jamais vu! Le « Quartier des générations » ouvrira ses portes d’ici quelques jours, et bien que le concept soit novateur, ses promoteurs sont sûrs d’avoir visé juste avec leur projet. Et à les écouter, on comprend vite pourquoi!

L’inauguration du bâtiment principal du Quartier des générations, situé au 1675 du boulevard Gouin-Est est prévue au cours de l’automne. Cette habitation pour aînés autonomes de 40 logements se distinguera notamment avec ses 20 logements réservés à des locataires admissibles au Programme de Supplément au Loyer (PSL).  Mais ce qui démarque ce type d’habitation des autres, c’est tout le reste!

L'idée est de briser les silos générationnels en rassemblant tout le monde sous un même toit !  

Rassembler différents publics dans un lieu plurigénérationnel

L’endroit renferme une série d’espaces intérieurs et extérieurs mis à la disponibilité de ses locataires, mais aussi des résidents d’Ahuntsic. Car le Quartier des générations ne s’en cache pas : son objectif est de briser les silos générationnels en rassemblant tout le monde sous un même toit, explique Charlotte Brut, responsable partenariat et innovation à la Fondation Berthiaume-Du Tremblay, l’organisme qui a initié le projet.

« Le but, c’est d’attirer différents publics selon leurs intérêts tous âges confondus » , dit-elle.

Le site du Quartier des générations accueillera, par exemple, un marché et une bibliothèque mobile. Différentes activités y verront aussi le jour, mais restent à être précisées, selon Annie Poirier, responsable des communications et des relations publiques pour le Quartier des générations. « Il pourrait par exemple y avoir une cuisine plurigénérationnelle ou des cours de yoga, dit-elle. C’est un projet qui évoluera avec le temps. »

Impliquer les locataires et les citoyens dans le projet

Pour offrir une liste d’activités variées qui sauront intéresser un vaste public, le Quartier des générations invite organismes, citoyens et locataires à émettre leurs idées et projets.  Il les impliquera ensuite dans leur organisation.

« On souhaite établir une série de partenariats, indique Mme Poirier. L’objectif final, c’est d’arrimer l’offre avec ce que recherchent les personnes des différentes générations qui se côtoient sur le site.»

Cette idée d’impliquer la communauté dans son projet, la Fondation Berthiaume-Du Tremblay l’a adopté dès les débuts de sa conception alors que les plans n’avaient même pas été entamés. L’organisme a notamment sondé 75 personnes de 65 ans et plus pour établir une liste de besoins que le site pourrait combler. Les activités proposées par le Quartier des générations s’articuleront ainsi autour de trois axes : la sécurité, la santé et la participation sociale.

Consulter les citoyens du quartier 

« On a voulu impliquer un maximum de gens en amont du projet, explique Mme Poirier. Et on a d’ailleur impliqué des aînés pour choisir le mobilier extérieur. »

 C’est une belle expérience qui s’enclenche (...) à terme, on espère aussi que notre projet très local fasse des petits et en influence d’autres.

Le Quartier des générations a aussi organisé des rencontres citoyennes afin de présenter les plans d’aménagement du site extérieur, et vérifier s’ils allaient répondre aux attentes de tous.  Il les a aussi tenus informés par la distribution de feuillets et la publication de nouvelles sur son site Web et sa page Facebook.

« Cet échange nous a permis d’effectuer certaines modifications aux plans et même d’intégrer les idées de citoyens, ajoute Mme Poirier. On a notamment retiré un accès routier qui aurait augmenté le risque d’accident pour des cyclistes circulant sur la piste cyclable qui borde le terrain. »

Somme toute, c’est une belle expérience qui s’enclenche avec l’inauguration du bâtiment, souligne pour sa part Charlotte Brut. « On veut maintenant documenter les démarches de façon à identifier ce qui fonctionne bien ou moins bien, dit-elle. À terme, on espère aussi que notre projet très local fasse des petits et en influencera d’autres. »

--

Le Quartier des générations est soutenu par PME MTL Centre-Ouest