Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, (Québec) H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Faire la différence au quotidien

Parole d’expert! | 30 nov. 2020

« La piqûre de l’entrepreneuriat, je l’ai parce que je l’ai vécu, en aidant d’abord une amie à créer un quotidien et ensuite, en ouvrant ma propre entreprise de rédaction. À ce moment, là nous avions été accompagnées par un centre local de développement (CLD). »

Et c’est en côtoyant ce CLD que Marie-Claude Dauray s’est rapidement aperçue que, plutôt qu’être entrepreneure elle-même, ce qu’elle voulait vraiment faire, c’était aider les entrepreneurs. Elle a donc eu un poste dans un CLD en Montérégie, puis s’est dirigée vers l’industriel à Granby, et enfin vers la gestion, mais toujours dans le même créneau : soutenir les entrepreneurs. La motivation derrière ce parcours ? Faire la différence.

Phase de prédémarrage : en mode start-up

« L’expérience de l’entrepreneuriat, je pourrais presque aussi dire que je l’ai vécue avec PME MTL Grand Sud-Ouest. Au moment de la création de PME MTL et du pôle du Grand Sud-Ouest en 2015, on commençait de zéro car, contrairement à d’autres pôles du réseau PME MTL, nous n’avions pas de structure existante. On était vraiment en mode start-up. »

Il a d’abord fallu étudier et comprendre le territoire, afin de pouvoir établir les meilleures stratégies pour son développement. L’équipe de PME MTL Grand Sud-Ouest a découvert un territoire extrêmement diversifié où deux créneaux ont été identifiés comme prioritaires : les industries créatives et culturelles et la fabrication légère. Les études ont également soulevé qu’il y avait beaucoup d’actifs liés à l’innovation, comme le Centech, les 2 centres de transfert technologique du Cégep André-Laurendeau, le Quartier de l’Innovation, la Piscine ou encore l’ÉTS, pour n’en mentionner que quelques-uns. Et enfin, un des éléments clés de ce territoire c’est qu’il y fait bon vivre. Il donne une bonne qualité de vie aux habitants et aux travailleurs grâce à la piste cyclable, tous les espaces verts, la proximité avec le fleuve et le canal Lachine.

Phase de consolidation : création du corridor d’innovation industriel

Ouvert en 1825, agrandi deux fois au XIXe siècle, le canal Lachine a joué un rôle important dans le développement industriel du Canada tout entier et, bien sûr, de Montréal.

PME MTL Grand Sud-Ouest a choisi de réinventer le territoire en gardant son passif industriel en tête. C’est à ce moment-là que le concept de corridor d’innovation industriel s’est clairement imposé. Le corridor s’étale le long de la rue Saint-Patrick, du canal Lachine et de la rue Notre-Dame, du Sud-Ouest jusqu’à Lachine. La vision de PME MTL autour de ce corridor se construit autour de quatre piliers :

  1. Le leadership territorial autour de projets structurants ;
  2. La créativité basée sur l’innovation ;
  3. La productivité autour de projets 4.0 ;
  4. Le développement durable et la mobilité alternative.

Dans ce cadre, PME MTL Grand Sud-Ouest a privilégié l’accompagnement de projets qui prenaient en compte l’histoire du territoire, tout en le faisant évoluer. Ainsi, PME MTL a soutenu le Bâtiment 7, un projet de revitalisation urbaine en réhabilitant un bâtiment qui appartenait à la Compagnie des Chemins de fer nationaux du Canada (CN). Aujourd’hui, c’est un lieu qui rassemble de nombreuses entreprises d’économie sociale soutenues par PME MTL.

Nous avons décidé de travailler sur une vision qui prenait en compte les actifs de notre territoire, son passé industriel et l’innovation dont les entrepreneurs font preuve. Dans notre planification, nous avons ainsi décidé de nous concentrer sur deux créneaux phares, déjà présents et forts sur le territoire : les industries créatives et culturelles et la fabrication légère. 

Phase de maturité : entre branding territorial et pandémie

« L’année 2020 est difficile pour nombre d’entrepreneurs sur notre territoire et tous les jours depuis mars, nos équipes travaillent fort pour essayer de sauver les entreprises les plus impactées. »

Comme partout ailleurs, les secteurs les plus touchés sont ceux du commerce du détail, de la restauration et des industries créatives et culturelles. Et cela fait partie intégrante du territoire avec notamment de grandes artères commerciales comme la rue Wellington et la rue Notre-Dame. Mais les impacts sont très disparates avec d’autres secteurs qui s’en sortent plus facilement, même s’ils ont aussi essuyé des pertes, comme l’industrie manufacturière, les TI ou les studios de jeux vidéo.

En ces temps incertains, il faut apporter de l’espoir, continuer de regarder vers l’avenir, d’y penser, et de le construire. Les entrepreneurs sont des gens résilients et j’ai confiance qu’ils trouveront les ressources nécessaires. Notre vision pour le Grand Sud-Ouest est de positionner le corridor d’innovation industriel comme un espace central à Montréal, qui attirera les investissements et les talents. 

Ainsi, dans le cadre du concours international Reinventing Cities qui se déroule en ce moment, PME MTL contribue avec la Ville à revitaliser une friche industrielle située au 4 000 rue St-Patrick. Les gagnants de ce concours vont y réaliser un projet innovant et durable qui rayonnera à l’international. Dans la vision, ce serait le bâtiment phare du corridor d’innovation industriel. Le C40 a pour but de requalifier et de redynamiser des sites, dont ce terrain localisé stratégiquement, en réhabilitant quelque 28 000 m2 de terrain et en y développant une proposition mixte qui inclura notamment une pépinière pour les entreprises de 2 à 5 ans qui sortent des incubateurs.

« Ce qui me motive vraiment, c’est de faire la différence. Au bout d'un an, deux ans, cinq ans, on peut voir que ce qu’on a fait, nos actions concrètes, les projets réalisés, les entreprises soutenues, tout a un lien avec notre vision. On fait la différence, ou du moins on l’espère, pour les entrepreneurs au quotidien. Mais il y a aussi une réflexion sur le long terme à avoir en ce qui concerne le développement du territoire, la direction que l’on prend et le type de projets que l’on va et que l’on peut soutenir. Et cet aspect est tout aussi important. Et on le fait en partenariat avec la Ville de Montréal et les arrondissements. »

Voyez ce que nous avons accompli
en 5 ans de soutien à l'entrepreneuriat →

---

Marie-Claude Dauray est la directrice générale de PME MTL Grand Sud-Ouest, un des six pôles des services du réseau PME MTL qui dessert les entrepreneurs des arrondissements du Sud-Ouest, de Verdun et de LaSalle. 

Recevez nos contenus exclusifs par courriel