Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, (Québec) H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Felix & Paul : conquérir l’espace depuis son téléphone

Défi d’entrepreneur | 11 févr. 2021

Dans les années 2000, Félix Lajeunesse, Paul Raphaël et Stéphane Rituit collaboraient régulièrement sur des projets cinématographiques. Le producteur et les deux réalisateurs partageaient la volonté de pousser l’exploration narrative aussi loin que possible, sans voir les barrières technologiques existantes comme des limites à leur création. Leur aspiration était d’offrir aux spectateurs une fenêtre sur une réalité complètement différente de la leur. Et quand le premier casque Oculus Rift est arrivé, ils se sont dit : bingo.

Les débuts

Au départ, les casques de réalité virtuelle étaient plus utilisés par les industries du jeu vidéo, relate Stéphane. Nous, on a tout de suite vu l’occasion de s’en servir pour créer une œuvre cinématographique en réalité virtuelle.

« Avant même de fonder le studio, on avait exploré ensemble la 3D », raconte Stéphane Rituit, directeur général des studios Felix & Paul. « On a même développé notre propre caméra pour ce faire, un outil qu’on a utilisé sur un film documentaire intitulé Tungijuq, paru en 2009. » Mais en 2013, Paul a mis la main sur le démo du premier casque Oculus Rift. Les trois ont alors tout lâché pour fonder leur entreprise de divertissement immersif. Les studios Felix & Paul étaient nés. 

« Au départ, les casques de réalité virtuelle étaient plus utilisés par les industries du jeu vidéo, relate Stéphane. Nous, on a tout de suite vu l’occasion de s’en servir pour créer une œuvre cinématographique en réalité virtuelle. C’est ainsi que dès nos débuts, on a produit le premier film en RV du monde : Strangers, avec Patrick Watson. » Cette nouveauté visuelle où les spectateurs se retrouvaient plongés dans le studio de l’artiste montréalais avait fait énormément jaser à l’époque.

Sept ans et des dizaines d’œuvres plus tard, les studios Felix & Paul poursuivent toujours leur mission de nous transporter dans un autre monde. Mais ils le font aujourd’hui de bien d’autres manières. 

De l’Oculus Rift au téléphone personnel

Les projets de Felix & Paul ont mené l’équipe à s’associer avec un grand nombre de célébrités et de propriétés intellectuelles comme Jurassic World, Cirque du Soleil, Barack et Michelle Obama, LeBron James, Eminem ou Drake, pour n’en nommer que quelques-uns. Mais plus récemment, c’est avec la NASA qu’ils ont dû collaborer pour mener à bien une captation d’envergure : Space Explorers, the ISS Experience.

« On voulait emmener les gens à un endroit où ils ne pourront jamais aller, explique Stéphane. On a donc fait ce partenariat avec la NASA pour envoyer deux caméras à l’intérieur de la Station spatiale internationale en même temps que David Saint-Jacques. Ça fait donc près de deux ans. Et plus récemment, en octobre, on en a envoyé une troisième, qui sera connectée au bras canadien et offrira aux gens l’impression d’être comme un astronaute, suspendu dans le vide sidéral, avec une vue imprenable sur la Terre. »

Nous sommes en train de rendre notre contenu accessible à un public beaucoup plus large. On peut maintenant ouvrir son cellulaire et avoir l’impression, grâce à des images à 360 degrés, d’être dans la Station spatiale.

Si cette aventure est conçue pour être présentée sur le dôme d’un planétarium, son déploiement ne s’arrête pas là. Des spectateurs de partout dans le monde pourront en bénéficier, grâce à la 5G, à même leur téléphone intelligent. « Nous sommes en train de rendre notre contenu accessible à un public beaucoup plus large. On peut maintenant ouvrir son cellulaire et avoir l’impression, grâce à des images à 360 degrés, d’être dans la Station spatiale » s’enthousiasme Marie-Noëlle Caron, directrice du marketing et des communications chez Felix & Paul.

Comment PME MTL a fait la différence pour Felix & Paul

L’entreprise a reçu un prêt de PME MTL – un soutien financier qui est venu à point, selon Stéphane Rituit. « Cette aide nous a permis de souffler et nous a donné le temps de réfléchir, dit-il. On a pu se sentir confortable de pousser notre idée plus loin et de l’amener à vivre sur d’autres plateformes. »

Comme quoi nos entrepreneurs montréalais sont capables de très grandes choses. Avec un peu d’aide et beaucoup d’ambition, des gens comme ceux qui sont à la barre de Felix & Paul arrivent même à décrocher la lune. Et à emmener bien du monde avec eux.

-- 

Felix & Paul est soutenue par PME MTL Centre-Ville.

Recevez nos contenus exclusifs par courriel