Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, QC H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Forger l'esprit d'équipe pour souder ses employés, le défi de PopupCamp

Défi d’entrepreneur | 23 mai 2018

Si on lui avait posé la question il y a 5 ans de cela, jamais Geneviève Bégin n’aurait pensé raconter qu’elle pilote aujourd’hui PopupCamp, une entreprise de service de halte-garderie mobile. Et pourtant, le besoin pour pareil service s’est rapidement imposé alors qu’elle cherchait un modèle d’affaires à adopter.

La jeune femme venait alors d’effectuer un retour aux études pour décrocher le titre de MBA. En tant que mère monoparentale, elle devait parfois se présenter à des événements en compagnie de sa fille de 2 ans.

« On valorise beaucoup le réseautage à HEC Montréal, alors lorsqu’il y avait des événements, elle venait avec moi, raconte-t-elle. Le problème, c’est qu’il n’y avait personne pour la prendre en charge. C’est là que j’ai identifié un besoin. »

De l'idée au succès

Après avoir jonglé avec l’idée de créer un « UBER des services de garde », Geneviève Bégin opte plutôt rapidement pour un service de garde mobile mis à la disposition des organisateurs d’événements.

C’est au début de l’année 2015 que PopupCamp voit le jour. L’entreprise décroche peu à peu des contrats dans différents marchés. La Ville de Montréal et trois mairies d’arrondissement lui confient la garde des enfants lors des conseils municipaux. Des cabinets d’avocats et des organisateurs d’événements joignent aussi la liste de ses clients.

« Ce n’est pas facile de convaincre et de vendre mon offre parce que le service de garde mobile ne fait habituellement pas partie de la « checklist » des organisateurs, explique l’entrepreneure. Mais lorsque je leur dis qu’on s’occupe des enfants comme un traiteur s’occupe de la nourriture, ils nous engagent plus facilement. »

PopupCamp offre d’abord un service de garde flexible, mais c’est bien plus! Les éducateurs jumellent les activités à la thématique de l’événement au plus grand plaisir des enfants.

« Dans le contexte d’un festival entrepreneurial, par exemple, on a demandé aux jeunes de nous dire quel type d’entreprise ils aimeraient lancer, raconte Geneviève Bégin. Pendant un conseil municipal, on a plutôt demandé aux enfants de nous dessiner un nouveau drapeau pour représenter la Ville. »

Reste que Geneviève Bégin fait rapidement face à un problème : les contrats ne sont pas réguliers. Pire encore, ils viennent parfois tous en même temps!

« J’avais déjà indiqué dans mon plan d’affaires que j’allais devoir travailler avec une banque d’employés et fonctionner sur appel, explique-t-elle. Il y a des semaines où je n’ai rien pour eux, alors que parfois, c’est tout le contraire. »

Maintenir l’adhésion de l’équipe n’est pas chose simple en pareilles circonstances. Le poste de directrice RH a été le premier créée dans l'équipe administrative pour mettre en place une série de mesures pour y arriver.

Favoriser la rétention des employés

Pour s’assurer de répondre à la demande, PopupCamp mise sur une banque d’une vingtaine d’employés disponibles sur appels.

« On n’embauche pas que des éducateurs, souligne-t-elle. Tout ce qu’on demande, c’est une expérience avec les 1-12 ans, une passion pour les enfants, que les gens n’aient pas d’antécédents criminels et aient une formation de premiers soins. »

L’entreprise recrute essentiellement via les réseaux sociaux, en affichant ses offres dans des groupes spécialisés.

« On a aussi mis en place un système de référencement qui fonctionne très bien, explique l’entrepreneure. L’employé qui réfère un nom reçoit un bonus lorsque la personne reste avec nous au moins 6 mois.

« On organise en plus des rencontres pour préparer les activités où fêter les événements importants en plus d’une réunion où on fait bien comprendre la mission sociale de l’entreprise, ajoute-t-elle. Je veux que les employés développent le sentiment de faire partie d’une équipe, et lorsque ça réussit, c’est plus facile de les mobiliser. »

Pareilles mesures font le succès de PopupCamp en matière de rétention des employés. « Certaines employées sont avec moi depuis près de 3 ans », souligne Geneviève Bégin.

Forte de ce succès, l’entrepreneure voit 2018 comme année de validation de son modèle d’affaires. « On a eu une belle croissance jusqu’ici et on a même dépassé 125 000 dollars de chiffre d’affaires cette année, souligne-t-elle. Si tout va bien, nous pourrons continuer notre expansion en vendant des licences partout au Canada. »

--

La halte-garderie événementielle & professionelle PopupCamp est soutenue par PME MTL Centre-Ville

PopupCamp en bref

Propriétaire : Geneviève Bégin
Année de fondation : 2015
Nombre d’employés : 4 (… en plus d’une vingtaine sur appel !)