Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, (Québec) H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Juripop : 4000 causes plus tard

Défi d’entrepreneur | 21 avr. 2020

Après 11 ans d’existence, Juripop démontre encore sa raison d’être en facilitant l’accès aux services juridiques. Et suivant leur implantation à Montréal l’automne dernier, ses avocats sont plus que jamais sollicités.

Si vous gagnez plus de 22 750 $ par année, vous n’êtes pas admissible à l’aide juridique gratuite. Toutefois, depuis 2009, Juripop et sa vingtaine de professionnels donnent accès à des services juridiques à des gens et des groupes qui, autrement, pourraient difficilement se payer un avocat.

Dès sa première année, Juripop avait fourni de l’information juridique à 100 personnes. Une décennie plus tard, en 2019, son équipe a représenté 4 000 personnes devant les tribunaux et a aidé 25 000 Québécois en matière de droit. Dans la plupart des cas, les dossiers concernent le droit de la famille (garde d’enfant, séparation, etc.) et le droit civil (litige entre voisins, cas de logement, responsabilité contractuelle, etc.).

Bon an, mal an, Juripop doit toutefois refuser des centaines de demandes, faute des ressources nécessaires pour y répondre. « Nous devons refuser plus de demandes que ce que nous pouvons en accepter », déplore Me Sophie Gagnon, directrice générale.

Il n’en coûte que 60 $/l’heure pour une personne (et 80 $ pour un organisme sans but lucratif ou une très petite entreprise) afin d’obtenir l’aide d’un avocat. « Ce tarif représente approximativement le tiers du taux d’entrée d’un avocat en pratique privée, précise Me Gagnon. En fait, on vend nos services à un prix inférieur à ce qu’ils en coûtent. »

Le sentiment de se rendre utile, c’est un peu notre paye ici.

Celle-ci parle en connaissance de cause, ayant travaillé au sein d’un grand cabinet avant de prendre les rênes de l’organisme en 2017. « Mon salaire a alors diminué de moitié. Toutefois, la mission philanthropique du groupe m’apparaissait essentielle. Le sentiment de se rendre utile, c’est un peu notre paye ici. »

À la rencontre des citoyens

En plus de représenter des citoyens, groupes et organismes devant les tribunaux, Juripop déploie divers programmes. Leur dénominateur commun est de rapprocher les individus et le monde du droit, puis de faciliter l’accès à la justice. Par exemple, elle présente à la demande des conférences et ateliers de sensibilisations juridiques. Elle y prodigue des conseils pratiques et de l’information sur divers thèmes : droit du consommateur, du travail, des aînés, introduction au droit, éthique et déontologie, etc.

En février, Juripop organise également en collaboration avec des organismes communautaires le Mois de la justice. Plus de 60 activités y sont tenues : consultations juridiques sans frais, formations dans les écoles, ateliers interactifs, cliniques juridiques gratuites et confidentielles dans le métro de Montréal.

Dans un autre registre, avec le programme Juristes urbains, des notaires et des avocats bénévoles parcourent les parcs et espaces publics montréalais durant l’été pour y offrir de l’information juridique gratuite. Enfin, avec La Caravane 360o pour les aînés, ses spécialistes sillonnent le Québec et informent les gens âgés des dispositions juridiques à leur portée en matière de volontés, d’autonomie et de dignité.

Aide ponctuelle et d’urgence

Juripop s’active aussi lors d’événements majeurs susceptibles de provoquer des enjeux juridiques. Ainsi, lors du déraillement de train survenu à Lac-Mégantic en juillet 2013, l’organisme a mobilisé 25 avocats qui ont rencontré les victimes sur place. Ils y ont répondu aux questions sur la succession de parents décédés, les assurances et les dommages causés aux biens matériels et aux résidences.

Plus récemment, dans la foulée du mouvement #MoiAussi, le service gratuit d’assistance juridique L’Aparté a été mis sur pied. Il offre une première aide juridique à quiconque faisant l’objet ou ayant été témoin de harcèlement (psychologique ou sexuel), ou de violence (agression sexuelle) au travail. De même, La Caravane #MoiAussi se déplace au Québec pour y livrer de l’information juridique et du soutien psychosocial aux victimes de violences sexuelles. Elle offre aussi des formations juridiques aux intervenants de première ligne pour qu’ils agissent comme intermédiaires entre ces personnes et le système judiciaire.

Les gens se retrouvent parfois dans un angle mort lorsqu’il s’agit de déterminer leurs recours et d’exercer leurs droits. Nos initiatives cherchent donc à les aider à cheminer dans un univers qu’ils connaissent mal.

La contribution sociale de Juripop sur ce plan a d’ailleurs été reconnue, car le groupe a obtenu 2,6 millions $ de Québec et 2 millions $ d’Ottawa en guise de soutien. « Nous pourrons ainsi poursuivre en 2021 nos actions en touchant des milliers de Québécois qui auraient eu peu de recours et d’accompagnement », conclut Me Sophie Gagnon. 

Comment PME MTL a fait la différence pour Juripop

« Pendant notre première décennie, nous étions installés à Saint-Constant, en Montérégie. Afin de toucher plus de gens, un déménagement à Montréal s’imposait. Donc, nous avons approché PME MTL pour de l’aide financière. Grâce aux 20 000 $ obtenus, nous avons mis en marche ce projet impensable autrement. Nous avons été impressionnés par la qualité de son service-conseil. Un exemple : à l’origine, nous pensions acheter un édifice pour y implanter nos bureaux. Or, après analyse de notre situation financière et en fonction de notre planification stratégique des prochaines années, PME MTL nous a convaincus que la location constituait la meilleure option. »

Comment Juripop vit la crise de la COVID-19

« Nous devons être créatifs en ces temps de crise afin de faire plus avec moins. Par exemple, les appels reçus touchant la violence conjugale ont augmenté de 15 % depuis les débuts de cette période. D’ailleurs, en partenariat avec l’organisme SOS violence conjugale, nous avons établi une ligne téléphonique spécifique. Sur ce plan, notre expérience lors des événements de Lac-Mégantic nous aide à nous ajuster vite pour répondre à un afflux soudain de demandes. Nous avons aussi collaboré avec le ministère de la Justice et le Barreau du Québec pour l’implantation de la clinique juridique téléphonique COVID-19. »

--

Juripop est soutenue par PME MTL Centre-Ville.

Recevez nos contenus exclusifs par courriel