Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, (Québec) H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Les 5 stratégies du Professeur pour se démarquer de ses concurrents

Défi d’entrepreneur | 9 juil. 2018

Lamjed Lounissi a ouvert un centre de soutien scolaire à la rentrée 2017, Le Professeur. Il sait que son expertise dans son domaine ne suffira pas à assurer son succès. L’entrepreneur doit se démarquer pour faire sa place dans un secteur où la concurrence fait rage.

Une simple recherche sur Internet ou sur des sites de petites annonces montre une offre pléthorique en cours de soutien en français, en maths, en anglais de tout niveau. Lamjed Lounissi le sait bien. Mais ça ne l’a pas empêché de lancer Le Professeur.

Soutien, rattrapage, préparation aux examens, son entreprise offre depuis le mois de septembre des cours en français, en maths, en sciences, en langues, etc. aux élèves du primaire au Cégep, dans Ahuntsic-Cartierville. Il faut dire que Lamjed Lounissi, tunisien d’origine, est dans son élément : il a toujours donné des cours de soutien scolaire. Chercheur et professeur en mathématiques formé dans des universités prestigieuses, l’homme joue dans la cour des grands. Il n’empêche : dès ses études à Tunis et à Paris, il a donné des cours privés. Il a continué à son arrivée au Québec en 2013.

Ouvrir son propre centre de soutien scolaire est donc une idée arrivée tout naturellement. Bien implanté dans son quartier, il a décidé d’y installer son centre nommé Le Professeur. Ce n’est pas un choix dénué de stratégie. Sachant que la concurrence est rude dans son domaine, Lamjed Lounissi veut se donner toutes les chances de réussite. Voici les 5 stratégies du Professeur pour se démarquer de ses concurrents.

1/ trouver une bonne localisation

« Les clients de centres de soutien scolaire ne veulent pas se déplacer trop loin de leur domicile. Il faut également qu’il soit facile de se garer et que l’endroit soit bien desservi par les transports en commun puisque les plus grands de nos élèves viennent seuls par leurs propres moyens. Enfin, c’est important d’être installé dans un quartier peuplé afin d’avoir un grand bassin de clients potentiels », énumère Lamjed Lounissi.

Il se souvient de la recherche du local idéal comme du premier défi auquel il a été confronté comme entrepreneur. Il a finalement trouvé son bonheur, dans son quartier, où il est déjà connu comme professeur et où les concurrents sont, selon lui, peu nombreux. Un facteur de succès non négligeable.

2/ satisfaire les clients là où ils ont été déçus par la concurrence

« Souvent, les gens nous disent qu’ils n’ont pas aimé que les tuteurs de leurs enfants aient été des jeunes sans expérience », note Lamjed Lounissi. Le diplômé en mathématiques appliquées, qui a été chargé de cours à l’Université Paris-Dauphine, a donc recruté des professeurs de haut niveau, assure-t-il. L’équipe compte actuellement cinq tuteurs. C’est le fondateur qui gère l’ensemble des activités. Il assure également des cours.

3/ offrir de nouveaux services adaptés à la demande

Six mois après son lancement, Le professeur va bientôt offrir un nouveau service : un cours de calcul mental pour les enfants de 4 à 12 ans. Un enseignement à la mode, semble-t-il. « Beaucoup d’entreprises l’offrent sur la base de méthodes différentes. Nous, on enseignera celle de Soroban, le boulier japonais », explique Lamjed Lounissi.

4/ viser plusieurs clientèles

Actuellement, le local n’est occupé qu’après 16h en semaine et le week-end, quand les enfants ne sont pas à l’école. Un manque à gagner évident. « Pour rentabiliser le local, je pense développer une offre de formations pour les adultes en journée », annonce l’entrepreneur. Il prévoit proposer des cours sur le lancement d’entreprise notamment en garderie, une demande forte dans le quartier, ou encore des cours d’anglais ou d’informatique. « Je vais rechercher des partenariats, notamment avec les commissions scolaires afin de pouvoir décerner des diplômes et permettre aux étudiants de bénéficier des prêts et bourses pour nos formations », ajoute-t-il.

5/ faire confiance à son expertise, son réseau et son offre

Grâce à tous ces atouts, Lamjed Lounissi compte bien voir son projet fleurir et espère pouvoir ouvrir d’autres centres ailleurs dans Montréal, à l’avenir. La demande de cours de soutien est là. Malgré une offre importante, il pense que son expertise, son réseau et son offre distinctive lui permettront de faire la différence.

Sans n’avoir jamais été entrepreneur auparavant, son flair, sa connaissance de son domaine et les conseils qu’il a pu obtenir auprès d’organismes spécialisés ou des entrepreneurs notamment dans sa communauté l’ont aidé à mettre son entreprise sur les rails.

--

Le centre de formation et de soutien scolaire Le Professeur est soutenu par PME MTL Centre-Ouest.

Recevez nos contenus exclusifs par courriel