Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, QC H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Passer de comptable à entrepreneure épanouie

Défi d’entrepreneur | 23 janv. 2018

Quitter son emploi pour devenir entrepreneure

Carrément Tarte, c’est l’histoire d’un amoureux du produit et d’une comptable passionnée par l’entrepreneuriat, qui ont, un jour, tout lâché pour se lancer en affaires. Tout s’est fait très vite. Sans être vraiment prémédité. Katell Burot sait maintenant qu’elle était une entrepreneure dans l’âme qui s’ignorait.

Elle avait la flamme en elle mais ne le savait pas. Elle était passionnée, dynamique, toujours positive et conseillait merveilleusement bien les entreprises. Comptable dans un grand cabinet, Katell Burot avait pourtant une voie toute tracée : « J’étais bien dans mon job. Je travaillais pour devenir associée dans un grand cabinet comptable montréalais », se souvient-elle. Son mari était crêpier dans le Vieux-Montréal.

Mais un jour, elle a écouté la petite voix qui lui disait de tenter l’aventure. « Quand mon mari m’a parlé de son idée de faire des tartes de qualité, avec la recette de sa mère et de sa grand-mère et que ça s’appellerait Carrément Tarte, j’ai vu tout de suite le concept et je lui ai dit  Je viens avec toi !  », raconte-t-elle. Changement de vie radical.

Planifier les stratégies marketing

Tout de suite, ils ont positionné leur produit dans le haut de gamme et décidé de faire du B to B en vendant leurs tartes à des épiceries fines. Puis, un autre marché s’est rapidement ouvert à eux : celui des hôtels, restaurants et traiteurs. Ils ne l’avaient pas vu venir, mais ont saisi l’opportunité en répondant aux demandes qui affluaient. Leur atout : fabriquer un produit, certes cher, mais de qualité.

Katell Burot et Philippe D’Harcourt

Accueillir la croissance

Tandis qu’ils ont commencé à 2, ils sont 12 aujourd’hui dans l’entreprise, dont 4 qui ont été embauchés dans les trois derniers mois. Ils viennent de doubler la superficie de leurs locaux de production, pour atteindre 4000 pi2, dans le quartier Rosemont. Le chiffre d’affaires double chaque année depuis la création de Carrément Tarte et ils sont sur le point d’entrer sur le marché torontois.

Optimiser la production

Après le démarrage, c’est la croissance que Katell Burot doit gérer. « La croissance crée de la désorganisation. On ne peut plus faire à 12 comme on faisait à 5. Il faut mettre en place des procédures, redistribuer les rôles, déléguer des tâches. Et tout ça dans l’urgence parce qu’il y a toujours plus de commandes à livrer », raconte Katell Burot. Le couple a dû allonger les heures de production, investir dans du matériel supplémentaire, revoir le processus de production pour tenter de le rationaliser pour fabriquer un plus grand volume sans perdre l’âme du produit.

Suivre son tempérament d’entrepreneure

Un sacré défi pour la comptable qui n’avait côtoyé l’entrepreneuriat que de loin. C’était un saut dans l’inconnu d’autant plus grand qu’elle ne connaissait pas le domaine de l’agroalimentaire. Ça ne l’a pas freinée.

Aujourd’hui, ça lui paraît évident : elle a depuis toujours le tempérament pour être entrepreneure. « Les détails m’ennuient, j’aime les défis, je suis hyper-optimiste, je vois toujours les solutions plutôt que les problèmes, je n’ai pas d‘aversion au risque », énumère-t-elle. Son expérience en tant que comptable et en conseil d’entreprise l’aident beaucoup à bien gérer la société et ont donné une grande crédibilité aux dossiers de demande de financement auprès des investisseurs. Le couple a aussi suivi une formation sur le lancement d’entreprise. Pendant que Katell Burot s’occupait du financement, Philippe D’Harcourt concevait le produit.

Savoir s’entourer

Tout chef d’entreprise doit garder en lui une certaine part de doute pour être capable de faire les bons choix. Son succès, Katell Burot le doit notamment à la conscience de ses limites. Elle sait que sa méconnaissance du domaine d’activité dans lequel elle s’est lancée peut lui jouer des tours. Elle a donc décidé de s’entourer. Dès le début, elle a cherché un mentor dans cette industrie.  La relation était si profitable, que son mentor est devenu associé dernièrement quand l’entreprise a eu besoin d’un nouveau financement pour agrandir ses installations et aller plus loin !

Dans cette phrase de croissance, Katell Burot se tourne plus que jamais vers les autres pour l’aider à trouver les stratégies gagnantes. Son mentor lui donne des conseils avisés et lui a notamment suggéré de recruter un coordonnateur de production pour la décharger, ainsi que son mari, de certaines tâches. « En l’entendant me décrire le rôle que joue un tel professionnel, dit l’entrepreneure, je me suis rendu compte que c’était exactement ce dont on avait besoin à notre étape de développement. » Le couple a aussi pris les services d’un consultant en optimisation de production « C’est une mine d’information et une expertise fine du secteur », poursuit-elle. Juste ce qui lui manquait.

Près de trois ans après la création de Carrément Tarte, Katell Burot est devenue une entrepreneure à part entière et assumée. Elle a même appris à se méfier de ses réflexes de comptable devant les chiffres d’une entreprise en pleine croissance et, par définition, en manque de trésorerie. « Il faut que j’abandonne la casquette de comptable pour prendre celle d’entrepreneure », affirme-t-elle. La comptable ne serait pas prête à accepter certains risques.

--
Carrément Tarte est soutenue par PME MTL Centre-Est