Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, (Québec) H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Présâges / Le Collaboratif : Réseautage d’affaires et communautaire au bénéfice des aînés

Défi d’entrepreneur | 17 avr. 2019

En mettant sur pied Le Collaboratif, l’organisme Présâges a appliqué le principe du réseautage d’affaires au service d’organismes consacrés aux gens âgés. Cet espace de travail rassemble aujourd’hui sept organisations qui échangent de l’information, partagent des ressources et s’entraident pour plus d’efficacité.

En novembre dernier, Présâges a inauguré dans le quartier Rosemont un espace de travail partagé nommé Le Collaboratif. Ce lieu réunit sept organismes et une douzaine de spécialistes qui se consacrent, chacun à sa façon, à des enjeux du vieillissement : Eugeria (référence en ligne de produits et services pour personnes avec trouble cognitif); Intergénérations Québec (qui favorise les rapprochements intergénérationnels); P.A.I.R./Approprimage (accompagnement en gestion et communication); le Regroupement des aidantes et aidants naturels de Montréal; le Regroupement des popotes roulantes; la Table de concertation des aînés de l'île de Montréal et Présâges lui-même. Ce dernier se spécialise dans la recherche de solutions innovantes toujours en matière de situations liées au vieillissement.

L’équipe de PME MTL a alors travaillé avec celle de Présâges entre autres dans la définition d’un modèle d’affaires. « Les gens de PME MTL nous ont appris un nouveau langage en plus de nous fournir un regard extérieur nécessaire, admet Huguette Robert, directrice générale de Présâges. Ils n’ont pas hésité à nous challenger sur certains aspects. Également, ils ont poussé notre réflexion, souvent en nous posant des questions déstabilisantes, entre autres concernant les sources de revenus. »

Un antidote au travail en silo

Plus qu’un simple espace de travail, Le Collaboratif favorise des façons de travailler plus collectives et plus créatives entre ces différents joueurs. « Nous avons voulu implanter une solution aux limites qu’impose souvent le travail en silo et l’isolement qu’il engendre, explique Huguette Robert. Bien que chaque groupe présent possède une mission distincte, tous peuvent bénéficier de la proximité des autres dans la poursuite de leurs actions respectives. »

La dirigeante cite à ce sujet une récente visite au Collaboratif de la ministre québécoise responsable des Aînés et des Proches Aidants, Marguerite Blais, à l’occasion d’une annonce publique concernant l’un des organismes résidents. « Les autres ont, bien entendu, pu profiter de l’opportunité pour s’entretenir avec elle et lui faire part de certaines problématiques. Individuellement, il leur aurait été beaucoup plus ardu de jouir d’un tel accès privilégié. »

La créativité, c’est un ingrédient fort utile dans la résolution de problèmes.

Une solution à la porte voisine

Au quotidien, le partage d’un lieu de travail favorise de manière toute naturelle de meilleurs canaux de communication, indique à son tour Steeven Pedneault, accompagnateur, design social, de Présâges. Quand un groupe communautaire doit traiter certains dossiers complexes ou des enjeux moins directement liés à sa mission première, il n’est pas toujours simple, par manque de temps ou de ressources, de dénicher de l’aide sur ce plan. Or, le fait de retrouver sous un même toit de tels joueurs facilite la démarche. Au lieu de préparer un courriel ou d’envoyer une lettre, il suffit d’aller cogner à la porte du bureau d’à côté ou encore d’échanger sur le dossier autour de la machine à café. Quand des gens compétents se trouvent à quelques pieds de soi au quotidien, c’est nettement plus facile d’y recourir. »

Le manque de locaux adéquats représente un irritant auquel les organismes font souvent face, raconte Huguette Robert. « Pour y remédier, nous leur offrons un espace repensé, où, par exemple, ils peuvent jouir de bureaux fermés où la confidentialité, parfois requise dans leur domaine, est assurée. »

Même chose pour la rétention du personnel, souvent ardue dans ces milieux. « Nous ne mutualisons pas que des locaux, mais aussi des ressources humaines. » Ainsi, le partage des travailleurs constitue un autre volet facilité par la proximité physique.

Des formations hors de l’ordinaire

Toujours en lien avec sa mission, Présâges anime Le Collaboratif et offre à ses locataires des façons de travailler pas tout à fait conventionnelles. « La créativité, c’est un ingrédient fort utile dans la résolution de problèmes, dit Steeven Pedneault. Par conséquent, nous proposons aux organismes d’initier des dialogues autour d’enjeux qui les préoccupent et de s’offrir des moments de partage et des formations pour explorer ensemble d’autres avenues.

Enfin, Le Collaboratif est le berceau de Mûr.e pour entreprendre, un programme dont l’objectif est d’explorer le potentiel de l’entrepreneuriat social comme façon de poursuivre une participation sociale au moment de la retraite. Ici, l’on cherche à épauler l’entrepreneuriat et l’intrapreneuriat social à la retraite pour éviter que les bonnes idées des retraités ne se matérialisent pas, faute de soutien.

--

L'OBNL Présâges est soutenu par PME MTL Centre-Est.