Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, QC H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Offrir un espace de rédaction aux étudiants des cycles supérieurs : le défi de Thèsez-vous?

Défi d’entrepreneur | 3 juil. 2018

Quand on pense au décrochage scolaire, on n’imagine pas qu’il puisse toucher aussi les étudiants à la maitrise et au doctorat. Et pourtant, le décrochage aux cycles supérieurs est un phénomène bien réel, alors que la majorité des abandons survient au moment de la rédaction du mémoire ou de la thèse. L’espace Thèsez-vous? prend le pari de renverser cette tendance.

Afin de renverser la tendance et de soutenir les étudiants arrivés à cette étape cruciale de leur parcours aux cycles supérieurs, Thèsez-vous? offre depuis 3 ans des retraites de rédaction, un service innovateur mariant des activités et des ressources dans des lieux spécifiquement adaptés aux besoins de ces étudiants-chercheurs. L’équipe fait maintenant le pari de leur offrir un espace dédié en ville, réunissant tous les ingrédients, expérimentés lors des retraites. L’Espace Thèsez-vous? est le premier espace de rédaction destiné aux étudiants aux cycles supérieurs : il s’inscrit dans la ligne innovante et iconoclaste qui caractérise les projets de l’OBNL depuis le tout début de l’aventure.

Une entrevue réalisée avec deux des membres de l’équipe, Émilie Tremblay-Wragg et Marie-Ève Gadbois, nous a permis d’en savoir plus sur leurs projets en cours et à venir.

Se découvrir une vocation d'entrepreneure

Les deux jeunes femmes n’avaient pas prévu devenir entrepreneures d’un organisme à but non lucratif durant leur parcours universitaire. Se croyant destinées à une carrière académique, elles découvrent grâce à Thèsez-vous? d’autres avenues qu’elles ne pensaient pas pouvoir emprunter : « Avec l’entrepreneuriat, j’ai une autre occasion de profiter de mes compétences. C’est l’occasion pour nous, en tant qu’équipe, de partager nos connaissances et de se laisser aller dans la créativité », mentionne Marie-eve Gadbois, vice-présidente de l’organisme.

L’Espace Thèsez-vous? s’inscrit dans une volonté de se rapprocher de la communauté étudiante et de répondre à ses besoins. L’idée d’un espace physique, se voulant un hybride entre la bibliothèque et le café du coin, s’est imposée d’elle-même. « À la bibliothèque, l’étudiant ne peut pas manger ou discuter avec d’autres. Au café, l’étudiant souffre souvent du bruit, du manque de place et de l’ergonomie inadaptée. Ce que nous voulons dans notre local, c’est qu’il se retrouve dans un environnement idéal pour lui, où les gens qui l’entourent ont tous un même but : rédiger en se motivant ensemble », poursuit Marie-eve Gadbois.

Rester fidèle à sa mission d'aider les étudiant(e)s

La mission principale de l’OBNL est de desservir la communauté d’étudiants des cycles supérieurs. Or, qui dit équipe, dit souvent idées multiples : « Les séances de mentorat en entreprenariat auxquelles nous avons pris part ces derniers mois nous ont fait réaliser à quel point il est important de rester cohérents avec notre mission et nos valeurs », souligne Émilie. « Le meilleur conseil que nous avons reçu, c’est de nous concentrer sur notre mission principale : améliorer les conditions de bien-être et de réussite des étudiants aux cycles supérieurs. »

Les deux entrepreneures se sont aussi questionnées sur les meilleurs moyens d’augmenter leur impact social et de soutenir un plus grand nombre d’étudiants. Toutes leurs décisions sont prises dans le respect de leur mission. « Par exemple, grâce aux partenariats que nous avons développés, plusieurs universités du Québec attribuent un soutien financier ciblé pour permettre à davantage d’étudiants d’avoir accès à nos services. Cela témoigne que les étudiants sont au centre de notre vocation », affirme Émilie Tremblay-Wragg.

S'entourer d'une équipe solide avec un projet commun

Lorsqu’on demande aux deux femmes ce qui leur est indispensable dans cette entreprise, elles affirment d’emblée que, sans une équipe comme la leur, elles n’y seraient pas arrivées. « Il y a une richesse humaine au sein de l’équipe qui est extraordinaire. Nous n’avons jamais eu peur de nous poser des questions. Je pense que c’est pour ça que ça fonctionne bien », souligne Marie-eve Gadbois. « Notre philosophie est de se questionner constamment sur les décisions que nous prenons. Nous remettons en question et nous attendons le consensus avant d’aller de l’avant avec un projet», renchérit Émilie Tremblay-Wragg.

Se fixer des objectifs réalistes et des priorités

Les deux entrepreneures sont les premières à l’affirmer : leur équipe est une véritable machine à idées. Or, pour avancer, elles doivent d’abord se fixer des objectifs accessibles. Pour 2018, le financement sera une priorité afin d’assurer que l’Espace Thèsez-vous? soit accessible à tous les étudiants qui en ont besoin.

Qu’en est-il de la suite des choses? « Ouvrir un autre Espace Thèsez-vous? à Québec, dans la mesure où le local de Montréal soit un succès.», poursuit Émilie Tremblay-Wragg. Des locaux un peu partout dans le monde et une auberge bâtie selon des valeurs éco-responsables figurent également sur la liste des rêves auxquels l’équipe aspire.

« Au début, l’Espace Thèsez-vous?, c’était un rêve.», affirme Marie-Ève Gadbois. L’équipe peut maintenant se dire « mission accomplie » : l’espace ouvrira ses portes à l’automne 2018.

--

L’Espace Thèsez-vous? est soutenu par PME MTL Centre-Est.

 Légende pour la photo : Marie-Eve Gadbois (vice présidente) et Sara Mathieu-C. (cofondatrice et directrice). Émilie Tremblay-Wragg, cofondatrice et présidente ne pouvait être présente pour la photo.