Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, QC H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Tester son concept avant la commercialisation : le choix de CANOtogo

Défi d’entrepreneur | 12 sept. 2018

Elles viennent tout juste d’apparaitre sur le campus de l’UQAM, et gagneront progressivement les cafés de la métropole. Si tout va comme prévu, les tasses réutilisables de CANOtogo remplaceront bientôt les gobelets jetables dans plusieurs institutions d’enseignements et cafés indépendants. Le projet est ambitieux, mais a démarré sur des bases solides … grâce à un projet pilote.

L’équipe de CANOtogo a une proposition à faire aux Montréalais : abandonner les verres de café à utilisation unique pour les remplacer par un réseau de tasses réutilisables.

Utiliser des contenants réutilisables et intelligents

« Ça ne fait pas vraiment de sens de produire, transformer et transporter des matériaux pour des emballages qui terminent à l’enfouissement après une seule utilisation. C’est simplement incohérent sur le plan économique, social et surtout environnemental », lance son fondateur, Marco Gartenhaus, qui aspire à un quotidien zéro déchet.

« Nous avons beau faire attention à ce que l’on consomme et recycler religieusement, on est pris au Québec avec une quantité incroyable de matière qui est perdue, et je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire avec les tasses à café. Seulement au Canada, chaque année on jette 1.5 milliard de gobelets selon Radio-Canada. »

Diplômé en finance des HEC puis ayant étudié et travaillé en design industriel, le jeune homme de 29 ans et son équipe ont mis plus d’une année en R&D pour développer son système. L’idée : permettre aux membres CANO d’utiliser une tasse disponible au comptoir en libre-service qu’ils déposeront ensuite dans un bac de collecte identifié à cette fin. Les utilisateurs obtiennent un rabais, utilisent une tasse de qualité et ne créent aucun déchet.

Chaque tasse est dotée d’une puce RFID et le système permet une traçabilité des contenants pour s’assurer qu’elles reviennent. « Le concept est similaire à l’emprunt d’un vélo BIXI », précise M. Gartenhaus.

Mise en œuvre d’un projet pilote

C’est suite à un projet pilote que l’équipe a pu valider si leur concept fonctionnait. À l’été 2017, pendant près d’un mois, ils ont profité d’un coup de main d’environ 125 professeurs et élèves de l’École de Technologie Supérieure (ÉTS).

« On a simplement acheté une série de tasses de camping robustes et on a collé une puce RFID dessus, raconte le jeune entrepreneur. Chaque membre recevait aussi un porte-clé pour s’identifier à la caisse. »

Son équipe et lui ont installé un kiosque durant la première semaine afin d’expliquer le projet, discuter avec les usagers et observer le comportement des différentes parties prenantes comme les employés de la cafétéria. « Ça nous a permis de comprendre quels aspects il fallait considérer, comme la conception des tasses ou le processus de nettoyage, par exemple. Le design d’un objet ne doit pas être fait strictement en fonction de l’utilisateur final, mais de tous ceux qui entrent en interaction avec celui-ci au quotidien. »

Une fois le projet pilote terminé, l’équipe a sondé les utilisateurs de son système en personne et par courriel. « La dernière question du sondage était ouverte, raconte le jeune entrepreneur. On a reçu des mots d’encouragement d’individus qui ont compris notre démarche et l’urgence de s’attaquer au problème des déchets d’emballages. Aller relire certains passages plutot intenses nous inspire à continuer cette aventure »

Déployer le projet dans tous les lieux de vie

« C’est là que le projet a réellement débuté, ajoute-t-il. »

Son équipe et lui se sont ensuite retroussé les manches pendant un an. Avec l’aide d’un designer expérimenté, il a conçu une tasse intelligente qui est pratique et qui se distingue. Ensuite, l’équipe de programmeurs ont développé un logiciel et un lecteur RFID pour gérer les inscriptions de membres et les inventaires de tasses.

Le concept a été lancé début septembre sur le campus de l’UQAM. La jeune entreprise compte déployer son réseau dans les cafétérias d’institutions d’enseignement et d’entreprises majeures puis éventuellement dans les cafés indépendants.

--                                  

CANOtogo est soutenu par PME MTL Centre-Est