Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, (Québec) H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Unik Industriel : les bottes qui s'adaptent au contexte

Défi d’entrepreneur | 29 juil. 2019

Unik répond aux besoins précis des travailleurs de différents milieux industriels exigeants en leur offrant des bottes de sécurité de haute qualité et adaptées à leur réalité.

À eux trois, les dirigeants d’Unik Industriel possèdent plus de 100 ans d’expérience dans le domaine de la chaussure. Au fil des ans, ils ont observé que les grandes marques mondiales de bottes de sécurité destinées au milieu du travail se contentaient d’offrir des produits standardisés, mais sans plus.

Marc Labelle, président d’Unik Industriel, explique ainsi que l’approche des grands fabricants de chaussures de sécurité repose davantage sur la production massive de bottes fort adéquates, certes, mais qui ne répondent pas nécessairement aux besoins particuliers de chaque milieu et à leurs enjeux propres.

Contrairement à nous, les grandes marques ne désirent pas produire un petit tirage de 800 ou 1 000 exemplaires afin d’accommoder un client précis.

Or, selon qu’on évolue dans le secteur chimique, dans une fonderie ou dans une mine, les conditions sont très différentes d’un endroit à l’autre. Dans un cas, la chaleur contribuera à l’usure des bottes. Dans un autre, la présence de pierre concassée représentera le facteur principal. Et dans un troisième cas, l’eau saline constituera l’élément majeur derrière la détérioration. Par conséquent, une botte qui se limite à respecter les standards du Groupe CSA (autrefois l’Association canadienne de normalisation) risque de s’abîmer rapidement – aussi vite qu’après deux mois –, car elle n’est pas adaptée aux conditions inhérentes à chacun des milieux.

Un modèle d’affaires à contre-courant

C’est donc avec un plan axé sur la création de modèles adaptés qu’Unik Industriel a été lancée par le trio de dirigeants. « Les grandes marques ne désirent pas du tout investir dans la production d’un petit tirage de 800 ou 1 000 exemplaires afin d’accommoder un client précis dans une industrie spécifique, indique Marc Labelle. Or, c’est précisément ce créneau inoccupé que nous avons voulu conquérir en mettant sur pied notre entreprise et en lui donnant comme mission de constamment innover. »

Cet esprit d’innovation se traduit par des éléments comme un techno cuir résistant aux abrasifs, des isolants allant jusqu’à -60o C, un système de crampons et un support de cheville inspiré des patins de hockey.

Nous sommes en train de changer de vieilles habitudes chez nos clients. Donc, notre stratégie consiste à leur faire découvrir nos bottes en les portant.

La philosophie d’Unik est tellement axée sur l’adaptation de ses produits aux besoins exprimés par sa clientèle qu’elle les fabrique souvent à la demande. Marc Labelle donne à ce sujet un exemple récent de création réalisée pour Rio Tinto. « Nous avons conçu une botte destinée à son usine de Vaudreuil, où les nombreux éléments caustiques attaquaient les bottes des travailleurs. Ceux-ci devaient donc constamment se rechausser et s’adapter à des bottes neuves. Après avoir observé les conditions sur le terrain, puis récolté de l’information en discutant avec les ouvriers, nous avons conçu un modèle propre à ce client. Et nous avons pu offrir par la suite le même produit à d’autres utilisateurs qui vivaient des enjeux similaires, même s’ils évoluent dans un tout autre domaine que Rio Tinto, comme le secteur des sous-produits agroalimentaires. »

Une approche payante

Une bonne partie de la clientèle d’Unik Industriel se trouve dans des régions éloignées des grands centres. De plus, ses produits nichés ne sont pas distribués chez les détaillants grand public. Par conséquent, la direction de l’entreprise recourt à des agents manufacturiers dans le but de faire connaître ses innovations.

De plus, cela lui permet de déployer son programme d’essai en usine. « Nous sommes en train de changer de vieilles habitudes chez nos clients, reconnaît Marc Labelle. Donc, notre stratégie consiste à leur faire découvrir nos bottes en les portant. De plus, comme le milieu industriel et minier est assez restreint, tout le monde se connaît. Conséquence directe : nous recevons des demandes de gens ayant entendu parler d’Unik Industriel par des porteurs de nos bottes. »

À l’évidence, l’approche préconisée rapporte, car si la tendance actuelle se maintient, l’entreprise réalisera en 2019 des ventes plus que deux fois supérieures à celles de 2018. « Au départ, notre objectif était de générer en cinq ans des ventes annuelles de 10 millions et de vendre 300 paires de bottes chaque jour, indique Marc Labelle. Or, nos chiffres actuels montrent que nous sommes en avance sur ces pronostics. »

Comment PME MTL a fait la différence pour Unik Industriel

« Unik Industriel et PME MTL, c’est un bon match. Nous nous sentons soutenus de très près. Que ce soit pour financer un fonds de roulement ou établir des contacts d’affaires – par exemple le ministère québécois de l’Économie et de l’Innovation, et Services Québec –, nous pouvons toujours compter sur ses ressources. Les gens de PME MTL nous ont même influencés afin que nous posions notre candidature au concours Estim de la Chambre de commerce de l’est de Montréal, et Unik y a été choisie l’entreprise en démarrage par excellence cette année. »

Pourquoi Marc Labelle a-t-il choisi Montréal pour implanter Unik Industriel?

« En nous installant dans le secteur d’Anjou, nous avons pu bénéficier de l’expertise déjà présente : nous avons profité de la fermeture d’un fabricant de chaussures et avons embauché son personnel. »

--

Unik Industriel est soutenue par PME MTL Est-de-l’île

Recevez nos contenus exclusifs par courriel