Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, (Québec) H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Rue Saint-Denis : retrouver le prestige de jadis

Parole d’expert! | 24 oct. 2019

Baisse d’achalandage, nombreux locaux commerciaux vides, fermetures de magasins, longs travaux de réfection, la rue Saint-Denis a connu son lot d’enjeux ces dernières années. Toutefois, un plan d’action a été établi en collaboration avec divers partenaires, dont PME MTL, afin de redonner des couleurs à cette artère importante du paysage montréalais.

En avril 2018, le taux de vacance des commerces entre Roy et Gilford atteignait 25 %. Progressivement, ce chiffre est descendu à 23 %, puis à 19 % aujourd’hui. Cependant, il demeure bien au-dessus de la moyenne montréalaise, qui tourne autour de 10 %.

Au-delà du taux d’inoccupation 

Même si le recrutement de commerçants constitue la priorité pour la Société de développement commercial (SDC) rue Saint-Denis, les enjeux actuels dépassent le simple taux d’inoccupation des locaux. C’est qu’il est nécessaire de voir sa relance de manière plus globale et en tenant compte des spécificités de cette artère présente dans le cœur des gens depuis 200 ans notamment en raison de son histoire, de ses terrasses et de la littérature qui y est liée. Toutefois, il faut conjuguer avec sa propre réalité, mais aussi avec des éléments qui touchent le monde du commerce de détail, entre autres la montée du commerce en ligne. En somme, il s’agit de trouver l’équilibre entre une artère signature établie depuis longtemps et une rue de proximité.

Faire de la rue Saint-Denis une zone de rencontres

Pour y parvenir, la SDC favorise la collaboration ainsi que l’élimination des silos. Tant en matière d’aménagement que de vision de développement économique, tous les joueurs pertinents doivent être à la table, des décideurs de l’arrondissement jusqu’aux représentants de la communauté d’affaires en passant par les courtiers immobiliers responsables des achats/locations sur la rue. Même chose pour les stratèges des rues commerciales avoisinantes (Mont-Royal, Laurier, etc.).

« Ici comme ailleurs, c’est toute la dynamique d’achalandage qu’il faut maintenant repenser », estime Guy Bazinet, directeur général adjoint de PME MTL Centre-Ville.

C’est dans ce contexte que son équipe a participé à la conception d’un plan dévoilé en août 2019. Celui-ci repose sur la volonté de relancer « cette grande rue de beauté, d’architecture, d’institutions et de culture, en la transformant en lieu de vie où le bruit sera diminué, l’expérience en terrasse améliorée, les déplacements à pied d’un côté à l’autre de la rue facilités ». Pour y parvenir, on souhaite y « créer de nouvelles zones de rencontres et de détente pour la clientèle ». On espère aussi, à terme, « augmenter l’achalandage grâce à l’apport de nouveaux visiteurs, travailleurs et résidents qui seront insérés à même l’écosystème commercial de la rue », souligne-t-il.  

Plus que des restos et des terrasses

Au nombre des mesures proposées par le document et déjà réalisées, l’on note l’implantation d’une place publique à l’entrée nord. Les autres initiatives envisagées font état de la mise en valeur des vitrines, de virage numérique et de préparation de la relève entrepreneuriale.

L’implantation d'une voie cyclable a aussi été récemment annoncée tout comme le déploiement d’un plan lumière destiné à améliorer l’expérience client. Autres éléments au programme : la création d’un corridor d’art public et l’implantation de zones de détente sous la forme de petits jardins.

De plus, à la fin de 2017, un concours a été lancé par PME MTL Centre-Ville, et grâce au soutien financier de la Ville de Montréal et son programme PR@M-Artère en chantier, avec le double objectif de remplir les locaux inoccupés, mais aussi de varier le type de commerces présents. Le tout dans l’optique de marquer le repositionnement actuel et à venir. « Nous avons mis en place ce concours qui nous a permis d’intéresser une multitude de créneaux commerciaux qui n’étaient jusque-là pas présents : école de robotique, design d’objet et de mode, etc. » affirme Guy Bazinet.

Pour une majorité de citadins, les artères et secteurs commerciaux qui parsèment le territoire montréalais sont le reflet de la vitalité économique et urbaine des quartiers qu’ils desservent.  Le maintien de rues accueillantes, que les consommateurs prennent plaisir à arpenter et qui disposent d’une offre commerciale variée, est d’une importance capitale. Nous poursuivons les efforts pour favoriser la rétention et le démarrage de commerces sur la rue Saint-Denis afin qu’elle demeure une artère attirante, conclut Guy Bazinet.

Jusqu’au 1er novembre, PME MTL Centre-Ville reçoit les candidatures pour la deuxième édition du concours « Portes ouvertes sur Saint-Denis » qui vise à remettre trois bourses de 25 000 $ à des commerces qui désirent s'implanter sur l'artère. Ce concours est une des actions qui vise à soutenir la redynamisation de l’artère, entre les rues Gilford et Roy, en encourageant la venue de nouveaux commerces. Une nouvelle édition est également prévue pour 2020.

--

Vous aimeriez être épaulé dans vos démarches pour développer ou faire croître votre commerce? N’hésitez pas à communiquer avec nous pour obtenir du soutien.

PME MTL Centre-Ville travaille en collaboration avec la SDC rue Saint-Denis pour soutenir le développement commercial de la rue Saint-Denis.

Recevez nos contenus exclusifs par courriel