Parole d’expert! | 8 mai 2017

Conjuguer responsabilité sociale et environnementale et rentabilité

Faire des profits et avoir un impact positif direct sur la vie des gens

Lancer une entreprise, c’est d'abord l’occasion d’avoir un impact positif direct sur la vie des gens. Social rime avec profits et les actions à caractère social ou environnemental jouent le rôle de levier économique 

On accole vite l’étiquette « d’entreprise d’économie sociale » aux PME qui mettent l’environnement ou le citoyen au cœur de leurs décisions. Pourtant, cette approche ne leur est pas réservée, et certaines entreprises à but lucratif - les « inc. » - l’ont compris, ajoutant à la rentabilité économique une rentabilité environnementale ou sociale.

L’exemple de Cascades

L’entreprise avait fait du recyclage de fibres de papier un élément distinctif dès ses débuts. Et elle place encore aujourd’hui le développement durable au centre de sa prise de décisions.

Mais pas besoin d’être un géant pour agir ainsi. Des entreprises montréalaises naissantes l’ont compris.

Jus LOOP

C’est le cas des Jus LOOP. Julie Poitras-Saulnier et son partenaire David Côté, l’entrepreneur derrière Crudessence et Rise Kombucha, m’ont rencontré au printemps 2016 avec en tête un projet fou : fabriquer et distribuer des jus pressés à froid faits à partir de fruits et de légumes encore tout à fait comestibles, mais ne répondant pas à des standards esthétiques. En évitant à ces fruits et légumes de se retrouver au site d’enfouissement, Jus LOOP participe à l’économie circulaire et réduit l’impact global de la production de ces denrées sur l’environnement.

 David Côté et Julie Poitras-Saulnier, cofondateurs de Jus Loop

L’entreprise s’attire déjà des reconnaissances. Doublement récompensée dans le cadre du Défi PME MTL au mois de mai 2017, elle a aussi été finaliste à l’hiver 2016 au concours en innovation sociale Mouvement de Novæ, en plus de mériter le prix « coup de cœur » de Cascades avec laquelle elle a ensuite établi un partenariat.

L’histoire est un beau succès aussi pour PME MTL. Nous avons d’une part contribué au déploiement de Jus LOOP par de l’accompagnement et du financement, en lui octroyant notamment une bourse Jeune Entreprise. Nous lui avons même trouvé un possible partenaire en la mettant en lien avec Wilder & Harrier, une autre entreprise financée par le réseau PME MTL. Ce producteur de nourriture et de gâteries pour animaux incorpore justement des fibres de fruits et de légumes issus de résidus de jus dans ses produits faits à base de farine de grillons.

On pourrait penser que des entreprises à visée sociale et/ou environnementale du genre ne constituent qu’une mode passagère. Mais au contraire, nous assistons plutôt à un changement de paradigme important et nécessaire.

Un organisme d’accompagnement et de financement comme PME MTL a ainsi l’opportunité de progresser et de moduler son offre grâce à la rencontre d’entrepreneurs visionnaires.

Kotmo

Un autre exemple qui le suggère est celui de Kotmo, une entreprise qui imagine, dessine et fabrique ici des objets promotionnels écoresponsables. Le domaine d’activité des cadeaux corporatifs n’est pas mon préféré, mais la démarche de Céline Juppeau, fondatrice de Kotmo, suit si parfaitement son discours qu’elle m’a incité à l’accompagner dans sa recherche de financement.

Céline Juppeau, fondatrice de Kotmo

L’entreprise contribue à changer cette habitude que nous avons de consommer des babioles sans âme qui ont parfois parcouru des milliers de kilomètres avant d’atterrir ici. Les produits de Kotmo sont non seulement créés et conçus par des gens d’ici, mais ils sont aussi fabriqués à partir de ressources locales recyclables. Une série d’aspects qui ont d’ailleurs contribué à son financement parce qu’ils confèrent une valeur ajoutée à l’entreprise, selon les investisseurs. Ceci dit, le plan d’affaires solide de l’entreprise demeure ce qui a eu le plus de valeur à leurs yeux.

Parlant des aspects d’économie sociale et environnementale de Kotmo, vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’ils lui ont permis d’obtenir la certification « Entreprise B » - ou B Corp – octroyée aux entreprises à but lucratif qui cherchent notamment à avoir un impact environnemental limité, tout en ayant un impact social positif. Cette certification est équivalente, par exemple, à celle de « commerce équitable » dans l’industrie du café, ou celle de « biologique » pour les producteurs maraichers.

Avoir un impact

Chacune de ces entreprises  a compris qu’il était à la fois possible de jumeler rentabilité économique avec responsabilité sociale et environnementale.

Vous pouvez agir ainsi à votre mesure, en commençant par faire en sorte que les différentes sphères de votre entreprise incarnent ces valeurs. Pour y arriver, posez-vous la question « est-ce que je pourrais faire autrement? » avant de prendre chaque décision.

Par exemple, est-il possible de vous approvisionner à partir d’un fournisseur plus près de vous géographiquement Pouvez-vous intégrer des produits recyclés et/ou recyclables en plus grande quantité dans votre offre? Pourriez-vous permettre à vos employés une plus grande part de télétravail, ou les inciter à utiliser les transports en commun?

En évaluant, puis en adoptant des solutions du genre, vous transformerez la perception qu’ont vos clients et vos employés de l’entreprise. Vous pourriez même miser sur ces valeurs lors de votre prochaine campagne marketing, ou afin de favoriser la rétention de vos employés.

Gardez en tête que démarrer et faire croître une entreprise constitue un acte de foi qui aura un impact majeur non seulement sur sa vie, mais sur celle d’autres personnes aussi, que ce soit en créant de l’emploi, en offrant des opportunités d’affaires à des fournisseurs, par exemple. Faire des affaires entraîne des impacts positifs et nous ne pouvons que vous encourager à devenir vous aussi des vecteurs de changements sociaux positifs. 

Outils à consulter :

  • L’organisation B Corp propose un questionnaire afin de savoir si votre organisation est susceptible d’obtenir leur certification. Essayez d’y répondre pour voir.
  • La branche médiatique de B Corp, bthechange, propose des histoires et des documents susceptibles de vous aider dans votre prise de décision;
  • Équiterre propose des outils pour voir comment modifier le transport de vos employés pour réduire l’impact global de l’entreprise.

--
Ce texte a été rédigé par Paul Mallette, Directeur, services-conseils et financement chez PME MTL Centre-Ville