La Coopérative pour l'agriculture écologique de proximité (CAPÉ) : optimisation des processus réussie

Défi d’entrepreneur | 1 avr. 2019

Grâce à une réorganisation menée avec l'appui de PME MTL, la CAPÉ bénéficie désormais d’assises solides. Elle peut ainsi mener à bien sa mission, qui est de valoriser l’agriculture biologique et écologique de proximité et poursuivre son développement.  

Fondée en 2013, la CAPÉ regroupe des productrices et des producteurs qui pratiquent l’agriculture de proximité écologique et la mise en marché en circuits courts, ainsi que des organismes et des intervenants œuvrant dans ce domaine. Elle se développe par et pour ses membres : son but est de leur procurer des activités économiques, mais aussi de recherche et de formation, et de parler d’une voix unie sur les enjeux qui touchent au développement de l’agriculture de proximité biologique et de la mise en marché de ses produits.

Des milliers de ménages montréalais consomment à l'année des fruits, des légumes et toute une gamme de denrées bio et locales produits par les membres de la CAPÉ. Ces produits sont disponibles pour les consommateurs par le biais du Réseau des fermiers de famille d'Équiterre et par l'entremise des Bio Locaux, le service de mise en marché créé par la coop. « Au-delà de la vente même de leurs produits, nos membres ont à cœur de tisser des liens directs avec les consommateurs, avec lesquels ils partagent bon nombre de valeurs, entre autres sur les plans de l’environnement et de l'alimentation, indique Danièle Blain, copropriétaire du Rucher Apis, en Estrie, et membre du conseil d’administration. Ces liens peuvent aussi devenir très concrets, notamment à l'occasion des visites annuelles sur leurs fermes. »

Objectif : des processus moins lourds et plus efficaces

En janvier 2018, dans l’optique de se rapprocher de ces consommateurs, la CAPÉ a déménagé ses bureaux à Montréal. Profitant de l’occasion, c’est aussi à ce moment que ses dirigeants ont recouru à PME MTL afin de réexaminer ses méthodes administratives et financières.

« Lors d’une rénovation, un entrepreneur trouve parfois des faiblesses structurelles quand il ouvre un mur, illustre Danièle Blain. Or, c’est ce qui est arrivé lorsque nous avons commencé à observer de plus près nos méthodes au quotidien. Il nous est alors apparu nécessaire de revoir certains éléments afin de les optimiser. » L’objectif ici était de rendre les processus administratifs et opérationnels plus efficaces et plus robustes. Grâce au soutien des spécialistes de PME MTL, la CAPÉ a ainsi adopté divers outils, comme un tableau de bord qui aide son équipe à assurer des suivis plus serrés de l'ensemble des activités menées par ses différents comités (mise en marché, auto-construction, formation, etc.). La possibilité de bénéficier ainsi de données en temps réel aide l’organisation à mettre en place des mécanismes adéquats pour répondre à la demande.

Grâce à de telles ressources et à des systèmes plus robustes, nous pouvons maintenant avancer en connaissance de cause et poursuivre notre croissance 

Des systèmes plus adéquats pour demain

Car l’agriculture biologique et écologique de proximité a la faveur d'un nombre toujours plus important de consommateurs, mais aussi d'institutions. Dans les deux cas, Danièle Blain dit percevoir de moins en moins de doutes et de plus en plus de reconnaissance.

« Les décideurs dans les milieux de la santé et de l’éducation se montrent toujours plus favorables, et cela se traduit par des gestes concrets, explique la dirigeante. Par exemple, nous travaillons sur un projet d'approvisionnement du Centre hospitalier universitaire de Sainte-Justine en légumes et en fruits biologiques. D'autres institutions suivent la démarche de près. Ce sont de belles perspectives et nous voulons les développer! »

--

La CAPÉ est soutenue par PME MTL Centre-Ouest.