Des solutions aux 3 enjeux actuels de l’industrie bioalimentaire

RDV PME MTL | 4 juin 2021

Dans le cadre du troisième RDV PME MTL, Marc-André Carignan, chroniqueur spécialisé en développement urbain, a discuté des enjeux qui entourent la relance de l’industrie bioalimentaire avec : 

Depuis maintenant plus d’un an, les entrepreneurs du secteur bioalimentaire doivent repenser leurs façons de faire pour survivre ou s’adapter rapidement à une forte demande, et ce, dans un contexte contraignant.  

Vous êtes un entrepreneur qui œuvre dans ce domaine? On vous invite à découvrir des solutions à trois enjeux importants afin de faciliter la relance de vos activités.  

Enjeu 1 : manque de main-d’œuvre 

Ada Panduro vous recommande « de miser sur l’expertise de votre équipe pour faire tout ce que vous pouvez à l’interne. Vous avez les moyens de revoir la production et d’automatiser certaines étapes? C’est le bon moment pour passer à l’action. »

L’automatisation est une solution efficace au manque de main-d’œuvre. Vous ne savez pas par où commencer? Les conseillers de PME MTL peuvent vous aider à établir un plan stratégique et vous orienter vers d’autres spécialistes.  

Enjeu 2 : environnement d’affaires imprévisible 

Il y a plusieurs façons d’optimiser vos finances pour relancer vos activités. Ada souligne l’importance de revoir votre modèle d’affaires et de le consolider. « Vous devez analyser vos gammes de produits et déterminer celles qui sont les plus rentables. Pouvez-vous éliminer certains produits? Est-ce le temps d’en lancer un nouveau? » Cette réflexion vous permettra de mieux gérer vos fonds en vue de reprendre vos activités avec plus d’assurance.  

Enjeu 3 : commercialisation en temps de relance 

Thibault Renouf croit que les producteurs et artisans agricoles doivent miser sur la qualité et se regrouper pour faciliter la commercialisation de leurs produits. « Seul, on est moins fort et on est plusieurs à être seuls. Mutualiser la commercialisation est une bonne façon de limiter les intermédiaires; ce qui permet d’offrir un produit plus abordable aux consommateurs et d’augmenter les profits. »

Avec Arrivage, une plateforme qui permet de vendre et d’acheter sans intermédiaires, les producteurs et artisans peuvent compter sur la force d’un groupe tout en gardant leur indépendance. Il explique aussi que ce type d’initiative favorise la diversité de l’offre. « Un intermédiaire va généralement choisir la stabilité pour assurer la rentabilité. Les produits standardisés, comme la carotte orange, sont une valeur sûre. Les producteurs locaux qui offrent des produits diversifiés et inusités représentent une source d’incertitude difficile à gérer. »

Une autre solution efficace est de miser sur votre histoire; elle est unique et vous appartient. De plus en plus, les consommateurs achètent pour soutenir une façon de faire et ils choisissent avec leur cœur. Vous devez donc leur raconter votre histoire. « C’est le mot clé qu’on entend le plus chez les acheteurs ces temps-ci », souligne Thibault. Un consommateur qui est touché par votre parcours ou votre vision peut acheter vos produits, et ce, même s’ils sont plus chers.  

--

L’engouement pour le local restera-t-il bien enraciné dans les années à venir? Écoutez la rediffusion de l’épisode du 27 mai sur Facebook ou en balado pour le découvrir.  

Abonnez-vous à l’infolettre pour ne pas manquer le prochain rendez-vous PME MTL. 

PME MTL
West-Island

1675, autoroute Transcanadienne

Bureau 301

Dorval, QC H9P 1J1

514 426-2888
Suivez-nous

Recevez nos contenus exclusifs par courriel