Rendez-vous annuel de Synergie Montréal, tremplin pour les entreprises en économie circulaire

Parole d’expert | 1 déc. 2023

Le 7 novembre dernier a eu lieu le Rendez-vous annuel de Synergie Montréal, un rassemblement chaleureux tenu à l’Avant-Garde – Artisans Brasseurs dans Hochelaga-Maisonneuve. Brodé sur mesure pour les membres de Synergie Montréal, une initiative propulsée par PME MTL Est-de-l'Île, l’événement a été pensé afin de favoriser les occasions de maillage entre entreprises et organisations qui épousent le modèle de l’économie circulaire.

Nourrir l’écosystème en économie circulaire

Le Rendez-vous annuel s’inscrit dans la mission de Synergie Montréal de former et d’appuyer un écosystème d’entreprises et d’organisations montréalaises mettant en œuvre différentes stratégies d’économie circulaire. Comme son nom l’indique, l’initative cherche à favoriser les synergies, notamment à travers les activités de groupe.

« La participation à des événements de maillage comme le rendez-vous annuel est essentielle dans la mise en œuvre de l’économie circulaire. » affirme Melissa Stoia, directrice, développement durable et économie circulaire de PME MTL Est-de-l’Île. « Nous avons besoin de mettre en relation les entreprises, de provoquer les rencontres humaines pour tisser des liens entre les gens qui se cachent derrière les initiatives. »

C’est d’ailleurs une initiative de Synergie Montréal qui est à l’origine de la rencontre fructueuse entre Claude Chaput et Jani Beauchamp, respectivement fondateur de ChapTec et propriétaire de ChapTec-OmniChem, une entreprise proposant la récupération de contenants vides et le recyclage de solvants usés aux laboratoires médicaux.

En 2018, Claude Chaput et Jani Beauchamp ont été mis en contact par Synergie Montréal lors du Parcours Développement durable. Aujourd’hui, les deux entrepreneurs n’hésitent pas à dire que cette rencontre a permis d’assurer la relève de ChapTec.

« Les événements de Synergie Montréal ont rendu possible la connexion entre deux entrepreneurs partageant les mêmes valeurs et les mêmes intérêts pour le développement durable et l’économie circulaire », confie Janie Beauchamp qui a depuis effectué le repreneuriat de ChapTec.

Les occasions de réseautage offertes par Synergie Montréal favorisent l’échange d’idées et d’expérience, mais aussi des échanges très concrets, renchérit Claude Chaput. « Elles ont donné lieu à des partenariats avec des fournisseurs de services, de produits et même des distributeurs. »

Jani Beauchamp et Claude Chaput

Des outils tangibles pour susciter le maillage

Du concret. C’est ce qui a été offert aux membres de Synergie Montréal lors du Rendez-vous annuel grâce aux outils tangibles mis à leur disposition. Les entreprises présentes étaient notamment appelées à contribuer au Catalogue d’offres et de demandes de l’initiative en listant ce qu’elles avaient à offrir ou ce dont elles avaient besoin afin d’impulser la création de nouvelles pratiques d’approvisionnement circulaire.  

En outre, une station de rencontres à susciter fort populaire a donné lieu à de nombreux tête-à-tête intéressants.

« Notre travail est de dialoguer avec les entrepreneurs et dirigeants d’entreprises pour comprendre où sont les occasions d’agir. Nous cumulons ainsi beaucoup d’informations essentielles aux maillages. Le RDV nous permet de mettre ce travail à profit pour catalyser des rencontres ciblées. C’est un gain de temps énorme pour les deux parties! », explique Melissa Stoia.

C’est dans ce contexte que Nicolas Saint-Germain, président de Réseau B, et Vicky Vaskelis, coprésidente et directrice générale du Centre de Tri Virtuel RéUTILisONs, ont fait connaissance. Fondée il y a 32 ans, Réseau B offre un service de revalorisation de mobilier de bureau de gros volume. Née d’une volonté d’offrir des solutions économiques en approvisionnement de mobilier de bureau, l’entreprise a réaligné son positionnement dans les dernières années afin de mettre l’accent sur ce qui intéresse désormais le plus la clientèle : l’aspect écoresponsable. Membre de Synergie Montréal depuis près de deux ans, Réseau B remercie l’équipe de l’avoir mis en lien avec de nouveaux partenaires.

« Nous travaillions avec l’équipe d’approvisionnement de Desjardins depuis une vingtaine d’années, puis Synergie Montréal nous a ouvert les portes de l’équipe de développement durable. Depuis, la dynamique a évolué. » remarque Nicolas Saint-Germain. « Les discussions ne sont plus uniquement orientées sur le gain financier, mais aussi sur ce qui peut être fait pour être plus écoresponsables. »

Et qui sait? La rencontre entre le président de Réseau B et Vicky Vaskelis du Centre de Tri Virtuel RéUTILisONs mènera peut-être elle aussi à d’éventuelles synergies! En effet, le Centre de Tri Virtuel, une plateforme permettant aux entreprises de lister du mobilier de bureau et de choisir un OBNL à qui l’offrir, pourrait faire appel à un partenaire comme Réseau B pour une clientèle souhaitant remettre son mobilier au goût du jour. Chose certaine, la graine a été semée…

Nicolas Saint-Germain

Un accompagnement personnalisé et structurant

Mais Synergie Montréal c’est aussi un accompagnement individuel des entreprises en économie circulaire qui comprend entre autres l’analyse des besoins, l’orientation, le référencement, l’aide à l’innovation, la recherche de débouchés et le calcul d’impacts.

La Centrale agricole, une coopérative du secteur agroalimentaire dont la mission est d’offrir aux entreprises en économie circulaire des locaux abordables et des services mutualisés, saisit bien l’importance de cet accompagnement structurant. Membre de Synergie Montréal depuis plus de 4 ans, la Centrale a récemment profité de l’expertise de l’organisme afin de mieux structurer sa gouvernance.

« La gouvernance autour de projets en économie circulaire, surtout lorsqu’ils sont portés par des entreprises en économie sociale, comporte son lot de risque. » reconnaît LN Saint-Jacques, directeur’ général’ de la Centrale agricole. « À titre d’acteur neutre, Synergie Montréal offre un soutien structurant, un écosystème, à ces projets à plusieurs parties prenantes. »

La coopérative a également collaboré avec Synergie Montréal dans le but de renforcer son positionnement. Il est désormais obligatoire pour toute entreprise souhaitant s’établir dans l’espace de 75 000 pieds carrés de la Centrale d’adhérer au modèle de l’économie circulaire.

« Les coopératives comme la nôtre ont un rôle important à jouer dans les changements sociétaux. » ajoute LN Saint-Jacques. « Elles sont en position d’adopter des discours politiques forts. Nous, on a décidé de tracer la ligne et de dire aux entreprises que l’économie circulaire doit être ancrée dans leur ADN pour s’installer chez nous. Synergie Montréal a aidé la Centrale à incarner cet engagement. »

LN Saint-Jacques

Propulsée par PME MTL Est-de-l’Île, Synergie Montréal est une initiative de développement économique pour optimiser l’utilisation des ressources sur le territoire montréalais par le biais de l’économie circulaire. Pour en savoir plus, visitez le la page de Synergie Montréal ou leur micro-site.

Remerciements

PME MTL Est-de-l’Île et Synergie Montréal tiennent à remercier leurs partenaires sans qui le Rendez-vous annuel n’aurait pas été possible :

Recevez nos contenus exclusifs par courriel