Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. Ouest-de-l'Île 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, Québec, H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, Québec, H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, Québec, H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, Québec, H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, Québec, H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, Québec, H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Écoscéno : dévier les matières de l’enfouissement par l’économie circulaire

Défi d’entrepreneur | 19 déc. 2023

Écoscéno : dévier les matières de l’enfouissement par l’économie circulaire

Tous les jours, nous posons comme individus des gestes écoresponsables, comme composter, réduire notre utilisation de plastique à usage unique ou encore choisir des vêtements de seconde main.

Mais sans l’engagement des industries et des entreprises, ces gestes individuels sont comme une goutte dans l’océan. C’est face à ce constat que quatre professionnelles du milieu culturel, Anne-Catherine Lebeau, Geneviève Levasseur, Jasmine Catudal et Isabelle Brodeur, ont fondé Écoscéno en 2019.

« Nous étions particulièrement choquées par la quantité de décors qui se retrouvent aux poubelles après une production, souligne Anne-Catherine Lebeau. Ce que nous voulons, c’est créer de la magie et provoquer des réflexions, pas remplir les sites d’enfouissement. »

Comptant désormais une dizaine de personnes employées, Écoscéno a pour mission d’outiller le milieu culturel par l’écoconception et le réemploi pour améliorer l’empreinte écologique de la production artistique, dans une approche d’économie circulaire.

L’entreprise propose des formations en écoconception et en écoresponsabilité ainsi qu’un service d’accompagnement complet visant à conseiller les équipes de production tant sur le choix des matériaux, les méthodes de conception et de construction afin de favoriser la durabilité, le réemploi et l’achat local.

À cela s’ajoute un espace de 2 000 pi2 situé dans un complexe d’entreposage de Hochelaga-Maisonneuve où sont entreposés des matériaux, des textiles et du mobilier auxquels Écoscéno s’assure de donner une deuxième vie.

« Notre vision, c’est de circulariser le milieu culturel, explique Anne-Catherine Lebeau.

D’une part, nous favorisons la conception de choses destinées à être réutilisées et, de l’autre, nous remettons les choses en circulation. »

Le spectacle doit continuer

L’entrepreneuse souligne toutefois qu’il n’a pas été de tout repos pour ses collègues et elle de se lancer en affaire. La bougie d’allumage, ce fut le premier financement octroyé par PME MTL Centre-Ville, dit-elle.

« Il s’agit de l’un des financements les plus structurants parce qu’il vient avec un accompagnement. C’est la même personne qui nous suit depuis le début et qui est là autant dans les moments de joie que dans les périodes difficiles. »

Anne-Catherine Lebeau se souvient entre autres avoir dû trouver rapidement un assureur, démarche avec laquelle PME MTL Centre-Ville a su l’aider. Puis, quelques mois plus tard, la pandémie forçait l’arrêt du secteur culturel au grand complet.

Comme bien d’autres entreprises en démarrage, Écoscéno a connu des difficultés de fonds de roulement et de flux de trésorerie, admet la directrice générale et cofondatrice. Heureusement, elle était bien entourée.

« Tout au long de nos trois premières années d’existence, nous avons pu compter sur l’accompagnement extrêmement précieux de PME MTL, dit-elle. Comme jeune entreprise, il nous fallait des sous, mais aussi du soutien moral. C’est ce qui nous a permis de continuer de grandir. »

Le spectacle a pu continuer.

Une démarche transformatrice

Aujourd’hui, Écoscéno poursuit sa démarche écoresponsable dans le monde du spectacle, tout en réfléchissant à l’impact qu’elle peut avoir sur la population générale.

« Le milieu culturel a un impact très grand auprès de son public, croit Anne-Catherine Lebeau. Lorsqu’il s’engage dans une démarche écoresponsable, ses actions mènent à une prise de conscience chez les spectateurs et spectatrices. »

Cela passe également par la création de liens avec d’autres organismes locaux du quartier et membres de Synergie Montréal qui souhaitent se nourrir de l’expertise qu’Écoscéno a bâtie dans le milieu culturel. Des discussions ont notamment été entamées avec LESPACEMAKER pour offrir des ateliers sur le surcyclage aux citoyens et citoyennes.

« Je constate que les entreprises locales mènent le changement. Ensemble, nous pouvons non seulement transformer les déchets en ressources, mais aussi transformer les modes de consommation et même la société », conclut-elle.

Écoscéno a reçu le financement et l’accompagnement des experts de PME MTL Centre-Ville.

Le projet vidéo « Entreprises locales au cœur de nos collectivités » illustre l’importance de soutenir les entrepreneurs d’ici pour cultiver la vitalité de nos communautés.

Recevez nos contenus exclusifs par courriel