Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, QC H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

5 conseils pour une étude de marché pertinente

Parole d’expert! | 17 juil. 2019

Pour une petite entreprise en démarrage ou en prédémarrage, l’étude de marché constitue un élément vital : elle permet de bien connaître ses clients potentiels, ses concurrents, son industrie, etc. Toute étude de marché bien menée comprend la collecte de données primaires, étape parfois expédiée, pourtant riche en informations. Voici quelques conseils afin de réaliser aisément des entrevues et des échanges avec les acteurs de votre secteur pour concevoir une étude de marché pertinente.

1. Trouvez des sources de données primaires

Sonder l’opinion des clients potentiels demeure primordial. Les données fournies par ceux-ci, dont leurs perceptions du marché, déterminent si votre projet d’affaires comble un besoin réel. Profitez-en pour récolter des informations sur la façon de commercialiser votre produit ou service qui s’aligne le mieux avec les attentes des consommateurs.

Les personnes qui gravitent autour de l’industrie visée détiennent des données importantes sur le marché, les bonnes pratiques, les nouveautés, les tendances, etc. Utilisez votre réseau de contacts et communiquez avec des fournisseurs, des partenaires complémentaires et les compétiteurs indirects ; ils peuvent répondre à des questions précises, apporter une vision différente, des idées pertinentes et vous prévenir d’enjeux potentiels.

N’hésitez pas à contacter les entrepreneurs reconnus dans votre domaine. Très inspirants pour les entrepreneurs en démarrage, les fondateurs d’entreprise à succès possèdent une expérience riche et peuvent vous fournir de judicieuses recommandations. Ne soyez pas gênés : ils sont souvent très ouverts à accompagner leurs semblables, sous forme de mentorat ou de simples conseils.

Ne négligez pas les retraités et les anciens employés de votre secteur d’activités : ils peuvent vous présenter un historique détaillé de votre industrie et vous apporter le recul nécessaire pour vos réflexions.

Finalement, si le temps et votre budget vous le permettent, il est aussi possible d’utiliser la technique du client mystère chez des compétiteurs directs. Vous obtenez ainsi des faits et des perceptions avec une vision centrée sur le client.

2. Éveillez l’intérêt de votre interlocuteur et rassurez-le

Les personnes avec qui vous échangez acceptent de vous consacrer du temps ; tentez de mettre de l’avant l’intérêt qu’elles ont à le faire. Ce peut être pour découvrir une nouvelle tendance, pour discuter d’un partenariat futur, pour donner leurs opinions ou tout simplement pour nourrir leur égo. Il convient également de rassurer les entrepreneurs rencontrés que vous n’êtes pas un compétiteur potentiel dans leur secteur géographique.

3. Planifiez des échanges informels

Afin de créer une dynamique d’échange intéressante avec les personnes que vous interrogez, planifiez des discussions informelles. L’idée n’est pas de poser des questions très techniques en prenant en note toutes les réponses, mais plutôt d’inciter les gens à partager leurs expériences, dans une atmosphère légère et conviviale.

4. Choisissez le bon moment

Pour maximiser la qualité de vos échanges, assurez-vous que votre interlocuteur ait le temps et l’envie de discuter avec vous. Rien de plus décevant que d’entretenir une conversation avec quelqu’un qui est préoccupé par son travail, qui envoie des textos toutes les cinq minutes ou qui prend ses appels. Soyez flexible et laissez la personne décider du moment et du lieu de la rencontre ; vous êtes ainsi assuré qu’elle est disposée à vous parler.

5. Restez motivé

Mener une bonne étude de marché demande d’user de vos habiletés interpersonnelles, de vous équiper d’une grande dose de motivation pour cogner à plusieurs portes et de rester positif. En fin de compte, cette étape est payante, car diversifier les sources d’informations vous permet d’obtenir une complémentarité entre les données primaires et secondaires (statistiques sectorielles).

Celui qui détient l’information détient le pouvoir. Donnez-vous le pouvoir de réussir votre projet d’affaires en rédigeant une étude de marché bien documentée.

Pour aller plus loin :  

Guide pratique sur les études de marché pour vous aider à prendre de meilleures décisions — BDC

L’étude de marché : une étape incontournable ! — Desjardins

Faire une étude de marché de niche : conseils et ressources —Shopify

--

Cet article a été rédigé en collaboration avec Mehdi Chaouachi, directeur, gestion et financement à PME MTL Est-de-l’île.