Développez votre réflexe numérique

Parole d’expert! | 24 sept. 2020

Pour une meilleure gestion et une automatisation de votre travail quotidien, PME MTL vous propose de développer votre réflexe numérique. La transformation numérique de votre commerce va grandement vous simplifier la vie ! Mais jusqu’où pouvez-vous aller ? On vous dit tout !

Avoir un site transactionnel

Exploiter un site en ligne s’avère un très gros atout pour un commerce de détail. Si cette option n’est pas essentielle à sa survie, elle est cependant conseillée pour élargir son spectre d’action, varier ses canaux de ventes et séduire de nouveaux clients.

Je n’ai pas encore de site transactionnel

Un nouveau magasin ouvert au monde entier !

Si vous souhaitez que votre site internet devienne un magasin à part entière, c’est exactement ce qu’il deviendra. Une nouvelle succursale physique requiert un espace de vente qui nécessitera des améliorations locatives, du personnel qualifié, des stocks et des investissements en publicité. C’est la même chose pour une boutique en ligne. Sauf qu’au lieu d’investir dans l’aménagement d’un local, vous investirez dans un site et dans le personnel qui pourra le faire fonctionner à son plein potentiel.

De nombreuses plateformes permettent à quiconque de créer sa boutique en ligne en quelques clics. Elles offrent la possibilité d’utiliser des gabarits facilement modifiables et de vite automatiser le calcul des frais de votre boutique, de la valeur du stock, des taxes, des frais de livraison, etc. Très souvent, la création du commerce est gratuite, et la période d’essai couvre le temps nécessaire à la conception, soit plus ou moins 10 jours.

Avant de mettre votre boutique en ligne, menez des tests, des tests et encore des tests afin de vous assurer que tout fonctionne ! Shopify est la plateforme-vedette du moment pour concevoir facilement un site de commerce électronique, mais plusieurs autres comme Woocommerce ou Wix fonctionnent aussi très bien.

Si vous désirez jouer la carte locale, Dvore ou Panierdachat constituent des plateformes très complètes avec des offres de création de sites clés en main et du soutien en français.

J’ai déjà un site transactionnel

Utilisez-vous votre site transactionnel à son plein potentiel ? Et comment pouvez-vous l’optimiser ? Pour le savoir, consultez des programmes comme Virage numérique (offert par la Ville de Montréal) ou Logistique du commerce électronique. Ils vous informeront sur la manière d’optimiser votre gestion afin que vous puissiez vous concentrer sur vos ventes. C’est gratuit ! Alors, ne faites pas l’impasse sur ces occasions qui peuvent vraiment faire une différence !

Les places de marché (marketplaces), l’alternative au site transactionnel

En 2020, un commerce de détail peut vendre en ligne sans posséder un site de commerce électronique grâce à des options comme les places de marché.

Elles sont l’alternative parfaite pour vendre en ligne sans se compliquer la vie. En quelques clics, vous êtes en ligne et vous vendez. Il suffit de créer votre compte, d’y présenter vos produits avec leur prix, et le tour est joué ! Vous déléguez la vente à un tiers qui offre plus de notoriété que votre boutique locale. En contrepartie, il reçoit une quote-part sur vos ventes.

Les petits commerçants locaux peuvent ainsi concevoir leur boutique sur Etsy. Ceux qui recherchent un volume de ventes plus important peuvent passer par Amazon. Pour des produits alimentaires, Les fermes LUFA sont très efficaces. Une fois affilié à des places de marché, vous pourrez également vendre vos produits par Instagram et Facebook.

Démultiplier vos canaux de ventes vous permettra de vite augmenter votre volume de ventes et d’offrir à vos clients une solution d’achats sans qu’ils se déplacent.

Utiliser un Point de vente adapté (POS)

Dans les années 90, l’apparition des systèmes de point de vente (POS) a considérablement simplifié la vie des commerçants. Les caisses enregistreuses volumineuses ont été remplacées par des logiciels performants, ergonomiques et faciles à utiliser. Plusieurs commerçants ont opté pour cette solution et confié leur gestion de caisse (notamment) à un POS. Son utilisation peut soulever des questions comme « Est-il employé à son plein potentiel ? » ou « Est-il adapté à vos activités ? ».

Avantages d’un POS 

Le POS est un logiciel qui permet d’automatiser la gestion d’un commerce de détail et (ou) d’un restaurant : gestion des stocks, des cartes de fidélité, du personnel, ventes, données clients, etc. Il permet aussi de très facilement produire des rapports d’analyse et de faire ainsi le point sur l’état de santé financière du commerce. Le coût mensuel d’une licence est d’environ 100 $. Il comprend souvent l’utilisation du POS, mais aussi une formation pour vous aider à tirer le maximum de votre outil de gestion.

Inconvénients d’un POS

Il existe peu d’inconvénients à l’utilisation d’un POS. Toutefois, les soutiens techniques ne sont généralement offerts qu’en anglais. De plus, lors d’un changement de POS on doit faire preuve de rigueur et de patience, car il faut alors importer toutes ses données sur les produits et le stock.

Les POS intelligents du moment sont Clover (adapté au magasin ayant pignon sur rue ou à un café de quartier), Touch bistro (restaurant) et Lightspeed (grosse boutique physique et numérique).

Par ailleurs, il existe une multitude d’autres POS répondant aux besoins de chaque créneau. Pour bien choisir, gardez bien ceci en tête :

  • Dotez-vous d’un POS en fonction de vos besoins. Ne payez pas trop cher pour un produit dont vous n’exploiterez que quelques fonctionnalités.
  • La taille de la communauté : plus de commerces utilisent le produit, plus il y aura de mise à jour et de nouveautés pour vous.
  • La compatibilité de votre POS avec votre site web ou votre système de gestion. Mieux vos systèmes « se parlent », plus simple sera votre gestion.

--

Pour surmonter vos défis liés à la logistique du commerce en ligne, communiquez avec nos experts en la matière : elogmtl@pmemtl.com 

Recevez nos contenus exclusifs par courriel