Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. Ouest-de-l'Île 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, Québec, H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, Québec, H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, Québec, H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, Québec, H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, Québec, H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, Québec, H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Avironex : bâtir un réseau d’exportation qui repose sur la force locale

Défi d’entrepreneur | 6 mars 2024

Avironex : bâtir un réseau d’exportation qui repose sur la force locale

Comptable agréé de formation, Naim Bellemare était fonctionnaire depuis plus de 12 ans lorsqu’il a décidé de faire le saut et de se lancer en affaires. Une décision courageuse qui, après une série d’essais-erreurs, a porté ses fruits.

Aujourd’hui, l’entrepreneur et sa conjointe, Vanessa Noël, sont à la tête d’Avironex, un service d’achat en gros de chaussures et de vêtements retournés et de revente dans des marchés internationaux via un réseau d’exportation bien particulier.

« Pour les entreprises, renvoyer les vêtements retournés par les consommateurs, c’est une grosse dépense. D’ailleurs, plusieurs finissent par les jeter, tout simplement, affirme Naim Bellemare. Pour éviter ce gaspillage immense, nous avons entrepris de récupérer ces articles afin de les revendre ailleurs dans le monde. »

D’exportateur en gros à incubateur de petites entreprises

Ce sont des centaines de milliers de vêtements et de chaussures par année qui évitent désormais les sites d’enfouissement grâce à Avironex.

Or, l’aventure entrepreneuriale du fondateur n’a pas immédiatement été couronnée de succès.

En 2016, Naim Bellemare a pour la première fois acheté un conteneur de vêtements avec un ami en pensant pouvoir les revendre en Afrique. Ensemble, les deux hommes d’affaires se sont rendus sur place afin d’écouler leurs stocks, mais l’opération ne fut pas aussi fructueuse que prévu.

« Les vêtements n’étaient pas adaptés à la clientèle. Il y avait des manteaux et des bottes d’hiver, par exemple, raconte l’entrepreneur en riant. Mais cette expérience m’a permis de rencontrer des gens qui travaillaient dans le déstockage en Europe et de développer mon réseau de contacts à titre d’agent exportateur. »

Quand la pandémie a frappé, la capacité d’achat des partenaires européens de Naim Bellemare a été réduite à des poussières, ce qui a poussé l’entrepreneur et sa conjointe à créer la plateforme d’achat et de revente de vêtements retournés qu’est Avironex aujourd’hui.

L’entreprise se distingue notamment par sa clientèle : d’une part, elle vend à des grossistes ou à des détaillants internationaux et, de l’autre, elle collabore avec un réseau d’entrepreneurs et d’entrepreneuses hors du commun.

« La grande majorité, ce sont des femmes issues de l’immigration qui sont établies à Montréal et qui souhaitent démarrer une entreprise dans leur pays d’origine afin d’aider des membres de la famille restés là-bas, explique le cofondateur d’Avironex. Au lieu de leur envoyer de l’argent tous les mois, elles leur font parvenir de la marchandise et leur permettre de tenir leur propre petit commerce. »

Un soutien sur mesure pour bâtir un réseau d’exportation hors du commun

C’est entre autres pour développer ce réseau unique qu’Avironex a reçu un soutien financier de PME MTL.

Le prêt a permis à l’entreprise d’acquérir un local supplémentaire et d’ouvrir un espace qui répond aux besoins particuliers des entrepreneuses. Cet espace, Naim Bellemare le surnomme la « boutique des exportatrices ».

« Ces clientes n’achètent pas les yeux fermés. Elles veulent voir les vêtements, les toucher et les sentir, explique Naim Bellemare. Nous devions créer un lieu qui leur donnerait l’occasion de faire ça. »

Avec le soutien financier de PME MTL, Naim Bellemare et Vanessa Noël ont également pu faire appel à une ressource spécialisée pour la conception d’un système de tri numérique basé sur des statistiques. 

L’outil permet de classer les vêtements usagés selon leur état et ainsi d’en déterminer le prix, une technologie qui facilite grandement le processus de revente. 

Présentement, l’entreprise travaille aussi avec l’équipe de PME MTL afin de dénicher le financement nécessaire à l’élaboration d’un système visant à limiter le gaspillage des chaussures dépareillées et à réduire encore un peu plus l’empreinte écologique du secteur de la mode. 

« PME MTL pour nous ce sont des amis, des alliés. L’équipe est toujours là pour nous donner un coup de pouce, que ce soit en nous aidant à aller chercher de l’aide financière ou en nous offrant de belles occasions de visibilité. », conclut l’entrepreneur. 

Avironex a reçu le financement et l’accompagnement des experts de PME MTL Centre-Ouest.   

Le projet vidéo «  Entreprises locales, au cœur de nos collectivités  » illustre l’importance de soutenir les entrepreneurs d’ici pour cultiver la vitalité de nos communautés. 

Recevez nos contenus exclusifs par courriel