Trouver les experts de votre territoire

Entrez le code postal de votre entreprise ou sélectionnez votre pôle de services

  1. West-Island 1675, autoroute Transcanadienne
    Bureau 301
    Dorval, QC H9P 1J1
    514 426-2888
  2. Centre-Ouest 1350, rue Mazurette
    Bureau 400
    Montréal, QC H4N 1H2
    514 858-1018
  3. Grand Sud-Ouest 3617, rue Wellington
    Verdun, QC H4G 1T9
    514 765-7060
  4. Centre-Ville 630, rue Sherbrooke Ouest
    Bureau 700
    Montréal, QC H3A 1E4
    514 879-0555
  5. Centre-Est 6224, rue Saint-Hubert
    Montréal, QC H2S 2M2
    514 723-0030
  6. Est-de-l'Île 7305, boulevard Henri-Bourassa Est
    Bureau 200
    Montréal, QC H1E 2Z6
    514 494-2606
Trouver votre pôle

Sous-traiter une partie de sa production

Défi d’entrepreneur | 6 juin 2018

Déléguer une partie du travail à un partenaire d’affaires. Voilà la stratégie qu’a empruntée Corner Cast afin de garantir sa croissance. Une solution qui permet aujourd’hui à la PME montréalaise de décrocher des contrats jusqu’en République tchèque!

Tout a commencé au début de l’année 2012 lorsque quatre employés d’un fabricant de maisons modulaires alors en difficulté décident de lancer leur propre entreprise : Corner Cast.

L’entreprise se spécialise dans la construction et l’installation de modules industriels préfabriqués et personnalisés, notamment pour le compte d’entreprises minières.

Faire sa place dans un milieu concurrentiel

« Nous étions quatre gars dans une roulotte stationnée devant une usine de conteneurs à commencer à faire des soumissions pour des projets », se rappelle Magnus Consiglio, président-directeur général et l’un des cofondateurs de l’entreprise.

« À l’époque, j’étais jeune, sans enfant et sans hypothèque alors je me suis dit que c’était le bon moment pour devenir entrepreneur, ajoute-t-il. Et je ne le regrette pas, car, même si c’est difficile, l’entrepreneuriat oblige à sortir de sa zone de confort et donc à se développer. »

« Se développer », pour un entrepreneur dans le milieu de la construction, c’est notamment apprendre à jongler avec les rouages de l’industrie. En mettant le pied dans le secteur, Magnus Consiglio découvre une série d’embuches.

L’entrepreneuriat oblige à sortir de sa zone de confort et donc à se développer. 

Il découvre notamment que certains fournisseurs préfèrent de toute évidence rester fidèles à ses concurrents. S’intégrer aux autres acteurs du milieu n’était pas simple, peut-on dire.

« On a par exemple eu un cas où les gens ont arrêté de travailler en plein milieu du chantier, puis ils ont demandé de l'argent supplémentaire pour continuer raconte-t-il, et lorsqu'on a cherché à les remplacer, personne n’était disponible pour nous. »

Dans ces conditions, livrer les projets à temps et respecter les budgets se révélait complexe. Et c’était sans compter une autre particularité de l’industrie : le long délai des paiements, explique l’entrepreneur.

« En général, les clients mettent trois mois, voire un an, pour régler les factures, dit-il. Pour une petite entreprise, c’est très difficile de survivre à pareil contexte. »

Savoir quand établir des partenariats

Depuis, la situation a bien changé. Cinq ans après avoir décroché son premier contrat d’une valeur de 20 000 dollars, Corner Cast se permet aujourd’hui d’attaquer des projets d’une valeur allant jusqu’à 5 millions de dollars!

Elle a toutefois dû revoir sa stratégie pour y arriver, en établissant en 2014 un partenariat avec Constructions Proco. L’entreprise de Saint-Nazaire au Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui compte plus de 300 employés, était déjà bien implantée dans le secteur de la construction industrielle et commerciale.

« On a eu à travailler avec eux sur certains chantiers, et je voyais que le courant passait bien, raconte Magnus Consiglio. On a donc décidé de les approcher pour leur déléguer les tâches d’installation sur les chantiers. »

Résultat : quelques semaines plus tard, Proco devenait partenaire investisseur de Corner Cast, et sous-traitant principal de l’installation de ses projets.

« Ça nous a permis de nous concentrer sur la gestion des projets, l’ingénierie, et la fabrication explique celui qui est responsable du développement des affaires. Mener des projets d’installation au Nunavut et au Yukon ça peut être difficile pour une petite équipe, mais Proco a la taille qu’il faut pour ce genre de travail. »

Se concentrer sur ses forces et les valoriser

L’entreprise québécoise dispose en plus d’une usine de fabrication d’éléments en acier, souligne Magnus Consiglio. « Ils s’occupent donc d’une de la partie production, précise-t-il. Au final, c’est moins coûteux pour le client et cela nous permet d’être plus compétitifs! »

En se concentrant sur les aspects qu’elle a toujours bien contrôlés, Corner Cast a ainsi fait croître ses activités. La PME compte aujourd’hui 10 employés, et a plus que doublé ses revenus entre 2015 et 2016.

Il faut parfois faire un pas de côté pour mieux avancer !

Diversifier ses secteurs d'activité

Après avoir vendu ses modules aux quatre coins du Canada, elle s’affaire aujourd’hui à diversifier ses secteurs d’activités, ajoutant aux installations minières, des zones portuaires à sa clientèle.

Corner Cast a aussi décroché un contrat en République tchèque : 13 conteneurs ont quitté Montréal en octobre dernier pour gagner l’Europe et être éventuellement intégrés à un centre d’essai de moteurs d’avion. « On diversifie nos sources de revenus pour continuer de grossir et devenir plus efficace », explique celui qui a jadis été formé en sciences politiques.

Chose certaine, Magnus est satisfait de la décision qu’il a prise de déléguer la partie du travail sur laquelle il avait moins d’emprise de façon à se concentrer sur ses forces. Comme quoi il faut parfois faire un pas de côté pour mieux avancer.

--

Corner Cast est soutenue par PME MTL West-Island